Le lauréat de la 8e édition du concours Bas Carbone EDF, « Bordeaux Respire », sera dévoilé à la mi-septembre. En attendant, un aperçu des projets des 4 équipes retenues !

 

Alors que la première édition du concours Bas Carbone EDF s’interrogeait sur la maison individuelle, l’échelle s’élargit pour s’intéresser aujourd’hui au quartier zéro carbone. Pour cette édition post COP 21, EDF a souhaité poursuivre sa vision prospective énergie et carbone à Bordeaux pour explorer la possibilité de la neutralité carbone d’un territoire : peut-on construire une ville neutre en carbone ? Ce concours propose d’imaginer le devenir du quartier de la Jallère à l’horizon 2050, en tenant compte du réchauffement climatique +2° et de la limitation des ressources naturelles. Voici quelques images en avant première, en attendant un ouvrage publié aux éditions AAM – Ante Prima, disponible en librairie à partir du 16 septembre 2017.

 

La Jallère, entre Lac et Garonne

A proximité du stade de Bordeaux édifié récemment par Herzog & de Meuron et du Parc des Expositions, le quartier de la Jallère. Ce site de concours constitue une large bande de territoire entre Le Lac et la Garonne, édifiée à travers la plaine alluviale de l’estuaire. Asséchée et aménagée dans les années 1960 avec la création du dit « Lac », cette zone humide constitue une frange entre la ville au sud et les espaces naturels au nord comme le bois et le golf de Bordeaux, le parc floral… Dans le contexte actuel de changement climatique, ce secteur comprend des risques accrus, notamment inondations et feux de forêts.

L’emprise du terrain d’une dizaine d’hectares correspond au site de la Caisse des dépôts et consignations (CDC). Il comprend un ensemble de bâtiments érigés dans les années 1970 et un data center, importante source d’énergie fatale (une énergie produite par un processus dont la finalité n’est pas la production de cette énergie, et qui encourt une énergie souvent perdue si elle n’est pas valorisée) dont les espaces annexes occupent la majeure partie du site. Y sont inventoriés également 750 arbres plantés. L’enjeu est d’en faire « l’îlot fondateur » en terme de neutralité carbone tout en organisant la résilience du territoire.

 

 

Quatre équipes retenues au concours Bas Carbone EDF

Les 4 équipes retenues ont été auditionnées devant le jury le 13 avril dernier et ont proposé leur vision prospective de la ville avec des scénarios d’évolution des sociétés et des systèmes urbains pour tendre, si cela est possible, à une neutralité carbone.

 

  • « Axionomia » propose un scénario joyeux profitant d’une catastrophe climatique : la montée du fleuve recouvrant d’un mètre d’eau 56% du quartier nord de Bordeaux va devenir l’élément positif d’un paysage mouvant construit autour d’un système hydraulique, futur ressource principale.
AAVP Architecture / PL Architectures / Atelier Volga Paysage / ITF- Bruno Georges / labingénierie / RF Studio / Atelier Baldinger•Vu-Huu / BMF / Batiserf Ingénierie

 

 

  • « Palun 15%, Paysages, énergies, humanités en 2050 » (palun : terme méridional qui désigne le marais), réinvente selon 8 grands principes un espace pour la nature en lui offrant un rôle primordial dans la séquestration du carbone, de la forêt jusqu’aux tourbières.
BOM architecture + HAME + FUSO / LS2, paysage / Ingérop / ECIC / Atelier Colin & Poli Paysages / Inprozess / Fanny Leglise, architecte, auteur / Jean-Philippe Bertin, designer graphique

 

 

  • « Le Bocage », de la cathédrale carbone au bocage urbain ; une histoire qui se déroule en 5 temps ou 5 saisons et 5 lieux.
Explorations Architecture / Bellastock / Grue / Marti-Baron / Grégory Lacoua / L’Atelier Climatique / Biodiversita

 

 

  • « Le Trait, un horizon dans la ville » propose un environnement bas carbone à faible densité – 5 à 7 habitants par hectare – en concevant un trait urbain traversant le territoire à 5 m du sol ; une ligne qui concentre les activités, protège la nature en libérant le sol et qui relie, telle une infrastructure.
Studio Akkerhuis Architects / Après la pluie – Paysagistes / AIA Studio Environnement / Atelier Gantner

 

 

À l’issue de la délibération du jury, un lauréat a été désigné et un projet a reçu une mention spéciale. Le nom de l’équipe lauréate du concours Bas Carbone sera dévoilé le vendredi 22 septembre lors d’une soirée événement organisée par EDF pendant la Biennale d’Architecture Agora 2017. La cérémonie se tiendra à la base sous-marine de Bordeaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir aussi :

Bordeaux Respire : le concours Bas Carbone EDF s’expose

Bordeaux Respire : le concours Bas Carbone EDF en débat