A l’occasion d’une exposition présentant son travail, Daufresne, Le Garrec & associés architectes, change de nom et devient Séméio architecture.

Ce nouveau nom exprime une des valeurs forte de l’agence qui est de toujours considérer un bâtiment comme un élément interagissant avec un monde déjà constitué. Dans la continuité de cette réflexion l’exposition présente les différents travaux de l’agence classés suivant cinq postures (surgissement, immersion, mouvement, métamorphose et enveloppement) correspondant à des enjeux multiples et spécifiques auxquels elle a dû faire face tel que les données programmatiques, les strates d’histoires accumulées, amplitudes des projets…