David Adjaye et Michael Van Valkenburgh ont remporté un concours pour transformer une parcelle du centre-ville de Detroit en un parc public prospère, avec des plans pour une plage, de multiples pavillons et une petite île pour les oiseaux.

Le Detroit RiverFront Conservancy  a annoncé que l’architecte britannique et l’ agence d’architecture paysagiste basée à Brooklyn ont été désignés lauréats du concours international d’architecture pour le réaménagement du West Riverfront Park.

Bien que la proposition finale ne soit pas encore confirmée, une série de dessins soumis pour le concours décrivent les structures conçues par Adjaye, chacune étant dimensionnée et formée différemment pour corréler avec le paysage environnant.

Les propositions pour les zones extérieures comprennent la création d’une plage appelée The Summer Cover. Une zone de pelouse en pente appelée The Performance Hill est conçue pour accueillir des événements avec jusqu’à 5000 personnes , ainsi que des jeux occasionnels de frisbee et pique-niques. La colline fait face à une péniche flottant sur l’eau où des spectacles pourraient être tenus.

D’autres changements au site incluent la construction d’une étroite bande de terre dans l’eau avec des pierres. Nommée Evergreen Isle, l’île a pour but de favoriser l’écologie du site, en créant un chenal de poissons peu profond et un récif, ainsi qu’un lieu de repos pour les oiseaux migrateurs.

« Ce fut le coup de foudre lorsque j’ai vu la rivière Detroit », a déclaré Van Valkenburgh. « J’ai tout de suite reconnu que ce nouveau parc pourrait attirer la ville au bord de l’eau. »

« Mon équipe et moi avons passé beaucoup de temps à explorer Detroit et à rencontrer de nombreux Detroiters dans le processus« , a-t-il ajouté. « Nous sommes impatients de faire du West Riverfront Park un endroit extraordinaire. »

Le Detroit RiverFront Conservancy a organisé le concours de conception du West Riverfront Park dans le cadre de sa stratégie visant à améliorer la connexion entre la ville et le secteur riverain. L’organisme s’est concentré sur la révision d’un tronçon de 8,5 kilomètres dans le but de passer d’un pont à l’autre en se référant au pont MacArthur à l’est de la ville jusqu’au pont Ambassador à l’ouest.

Le West Riverfront Park constitue la deuxième phase du projet. Il rejoint une liste de projets de régénération dans la ville, qui a connu un déclin urbain rapide au cours de la seconde moitié du 20ème siècle après le départ de l’industrie automobile, mais connaît actuellement un renouveau.