Disparition de Jean-Claude Garcias, critique d’architecture et associé de l’agence TGTFP
Professeur agrégé d’anglais, Jean-Claude Garcias aborde l’architecture à travers Christopher Wren, l’architecte de la cathédrale Saint-Paul, à Londres, auquel il consacre sa thèse. Enseignant au département d’anglais de l’université Paris VIII- Vincennes à Saint-Denis, il a tenu des cours sur la musique noire américaine, l’architecture, et l’urbanisme. Les murs de l’institution étaient sans doute un peu trop étroit pour cet esprit curieux de tout. Très tôt concerné par la chose bâtie, il réalise dès les années 70 une dizaine de recherches pour le bureau de la recherche architecturale (BRA) avec Jean-Jacques et Jérôme Treuttel, ses beaux-frères à la ville. Les intitulés de ces rapports  « Le squelette et la jeune fille », « le placard hypocrite ou les infortunes du logement » résonnent déjà de l’esprit caustique de ce critique à la plume acerbe, mais toujours drôle, dont la signature figure à partir des années 80 sur le bulletin de l’IFA, aujourd’hui Archiscopie. Par la suite, il écrira pour l’Architecture d’Aujourd’hui, d’Architectures,et participera à l’émission l’Equerre et le compas sur France Culture. C’est également dans les années 80, à la suite d’une participation victorieuse et ironique au concours du PAN, qu’il s’associe avec Jean-Jacques et Jérôme Treuttel au sein de TGT, trouvant sa place comme intellectuel en agence d’architecture, une compétence qu’il sut mettre au service de la rédaction d’innombrables notices de concours. Outre les textes, il s’adonnait à la réalisation de maquettes et de projets, s’impliquant dans le projet des terrasses de Nanterre ou la ZAC Andromède à Toulouse.
En retrait de l’agence TGTFP désormais gérée par Laurent Fichou et Stéphane Pourrier, Jean-Claude Garcias se consacrait à l’écriture d’articles et de livres. C’est un auteur toujours en verve que la mort a frappé par surprise au coeur un vendredi 13, dans sa 78e année, alors qu’il travaillait à la rédaction d’un livre sur l’architecture de Londres au XXe siècle. Jean-Claude Garcias sera inhumé dans l’intimité ce jeudi en Vendée.
Taged In: