Rafael Moneo reçoit le Praemium Imperiale 2017

L’annonce des lauréats de la 29e édition du prestigieux Praemium Imperiale a eu lieu au musée Guimet à Paris le 12 septembre 2017. Dans la catégorie architecture, le prix est attribué à l’espagnol Rafael Moneo.

Créée en 1988 par la Japan Art Association, la plus ancienne fondation culturelle du Japon, la récompense est souvent définie comme le prix Nobel des arts. Tous les ans, un jury international distingue cinq artistes pour leurs réalisations dans les catégories suivantes: peinture, sculpture, musique, théâtre/cinéma et architecture. En architecture, ce prix a notamment récompensé Paulo Mendes da Rocha (2016), Dominique Perrault (2015), et Steven Holl (2014). La cérémonie de remise du prix à Rafael Moneo – un médaillon et une dotation de 5 millions de yen (environ 39 000 euros) – se déroulera à Tokyo

© Cortesía de Diario ABC, S.L

Rafael Moneo, sa vie son œuvre

Né en 1937 à Tudela, en Navarre (Espagne), Rafael Moneo mène ses études d’architecture à l’Escuela Técnica Superior de Arquitectura de Madrid d’où il est diplomé en 1961. L’architecte espagnol est très admiré pour le travail qu’il accomplit lors de la conception des bâtiments, en examinant les conditions spécifiques de l’emplacement du site proposé, de manière à ce que ses bâtiments s’intègrent sans effort dans le paysage de la ville, tout en respectant l’environnement. L’un de ses premiers projets, le Musée National d’Art Romain (1986) de Mérida, en Espagne, a établi sa réputation et il a réalisé avec succès de nombreux projets en Espagne et à l’étranger, comme la gare de Madrid Atocha (1992), la cathédrale Notre-Dame des Anges (2002) à Los Angeles et l’extension du Prado Museum Extension (2007); une œuvre qui met en valeur l’héritage romain de la ville dans de vastes espaces de brique et de béton. Moneo est également un éducateur et théoricien qui a enseigné dans de nombreuses institutions prestigieuses; il entame sa carrière d’enseignant, à l’Institute for Architectural and Urban Studies (I.A.U.S.) et à la Cooper Union School à New York, ainsi qu’aux universités de Princeton, Madrid, Lausanne et Harvard, où il dirige le département d’architecture de 1985 à 1990. En 1996, il a reçu le prix d’architecture Pritzker, en 2001 le prix Mies van der Rohe pour la conception du Centre culturel et de concerts Kursaal de San Sebastian (Espagne) et en 2003, il a reçu la médaille d’or royale RIBA.

 

Et aussi, dans la catégorie peinture, Shirin Neshat ; sculpture, El Anatsui ; musique : Youssou N’Dour ; théâtre et cinéma : Mikhail Baryshnikov

 

Sur le sujet : Dominique Perrault reçoit le Premium Imperiale