Memorial Park au Cambodge

Memorial Park au Cambodge

memorial park zaha hadid

A Phnom Penh, Zaha Hadid a imaginé pour le mémorial du génocide khmer rouge, cinq bâtiments rappelant les tours du plus grand des temples d’Angkor. Ce lieu mémoriel conçu avec les cabinets d’ingénierie Arup pour le bâtiment et Aecom pour le paysage, se composent de structures sinueuses en bois (une première pour l’architecte britannique) évoquant les racines aériennes des arbres qui recouvrent les temples de l’ancienne civilisation khmère. Recouverts d’une enveloppe perforée et reliés par des passerelles suspendues, les différents édifices – construits sur le site d’un ancien camp de rééducation khmer rouge – sont entourés d’ un parc de près de 70000 m². Ce « Memorial Park », offrira aux visiteurs des terrains de sport, des potagers, une forêt de sculptures contemporaines ainsi que des bassins pour retenir les pluies tropicales. Le chantier du Sleuk Rith Institut – avec son musée, sa bibliothèque et son école doctorante spécialisée sur l’étude du génocide – devrait commencer durant l’année 2015.

 

S.R.

Nouveau site pour le Grand Prix Casalgrande Padana

Nouveau site pour le Grand Prix Casalgrande Padana

Grand Prix site

Le nouveau site du Grand Prix Casalgrande Padana, le Concours International d’Architecture organisé par le fabricant tous les deux ans, est en ligne depuis quelques jours. Les contenus multimédias sont à l’honneur sur la homepage afin de mettre en avant les différents projets réalisés dans le cadre du concours ainsi que tout l’univers Casalgrande Padana, comprenant notamment les dernières mises à jour sur les lignes et les séries des produits de la marque.

Le site permet en outre l’inscription en ligne au Grand Prix en quelques clics, avec le téléchargement des projets et des photos, la date limite d’inscription est fixée au 31 décembre 2015.

Voir l’agenda

Les passionnés peuvent aussi consulter les projets gagnants des éditions précédentes à travers une section spécifique accueillant des photos et des articles, avec le nom de tous les gagnants et les détails de leur projet.

Le site consacre également un espace important au magazine Percorsi in Ceramica, dont chaque numéro est téléchargeable gratuitement. 

http://www.grandprixcasalgrandepadana.com

casalgrande-padana-logo

Messe Basel

Messe Basel

Messe Basel,
Dornbirn, Autriche

Architectes, Herzog & de Meuron

Le nouveau complexe de halles de MCH Messe Basel présente une façade composée de lamelles d’aluminium enlacées qui cache la City Lounge, place couverte sise au milieu du bâtiment, bénéficiant d’un imposant puits de lumière.

Le vaste rez-de-chaussée vitré crée une transparence complète de l’espace et gomme l’effet massif des halles à trois niveaux. Les éclairagistes du laboratoire de la lumière Bartenbach ont choisi une solution flexible et à haute efficacité énergétique.

Pour l’éclairage du foyer, Zumtobel a développé un luminaire spécial qui souligne l’architecture des différents espaces : des lignes lumineuses à LED blanc chaud ou blanc froid, montées dans une corniche de plafond, confèrent à la salle une ambiance chaleureuse contrastant avec les lignes RGB qui, pilotées par un système de gestion, offrent des variations de couleur dynamiques.

Messe Basel

Dans les halles de vente et de présentation ainsi que dans l’entrepôt, le chemin lumineux Tecton, équipé de lampes fluorescentes, intègre des réglettes et des réflecteurs dans le rail porteur qui assurent l’éclairage général.

Toutes les fonctions, telles que l’alimentation, la commande de l’éclairage, la connexion à l’éclairage de sécurité sont intégrées dans le rail porteur grâce à un profilé conducteur. Dans la zone des escaliers mécaniques, cet éclairage est complété par la gamme de downlights à LED Panos Infinity.

www.zumtobel.com

 

Crédit photos: Iwan Baan

La Rotonde

La Rotonde

Rotonde,
Thaon-les-Vosges
Architectes, Desclers (1910) et Hébrard (1920)
Concepteur Lumière, Laurent Dumas, ACERE
Maître d’ouvrage, Ville de Thaon-les-Vosges
Installateur, Citéos

La Rotonde, inscrite en 1986 à l’inventaire supplémentaire des monuments historique, abrite aujourd’hui un théâtre de plus de 1 000 places et accueille de nombreux salons, congrès, séminaires, expositions et spectacles.

Le concept d’éclairage repose sur deux idées : sublimer une architecture atypique afin de lui redonner une visibilité par une mise en lumière statique, et théâtraliser la Rotonde en utilisant des effets dynamiques avec changements de couleurs.

Afin de répondre au cahier des charges exigeant une réduction des consommations, la LED s’est imposée. Associés au système DALI, les luminaires sont contrôlables en couleur et en intensité autorisant des ambiances nocturnes diversifiées et programmables.

 

[rev_slider Rotonde]

 

Quatre types de luminaires iGuzzini ont été mis en œuvre, chacun s’adaptant à la typologie des fenêtres : des encastrés de sol Linealuce pour les portes-fenêtres du rez-de-chaussée, des projecteurs Glim Cube pour les fenêtres du rez-de-chaussée et du premier étage, des réglettes Linealuce pour les portes-fenêtres du premier étage et enfin des projecteurs iPro disposés en base des arêtes de la toiture et du dôme.

En tout 90 points lumineux… pour une puissance totale de 676 W… soit une consommation annuelle estimée à 1 450 kWh (2 100 h de fonctionnement) et un coût de 170 €/an (avec abonnement TTC).

www.iguzzini.fr

 

Crédit photos: Marc Philippe

Eclairage: Fraunhofer Gesellschaft

Eclairage: Fraunhofer Gesellschaft

Fraunhofer Gesellschaft,
Stuttgart, Allemagne
Architectes, UN Studio, Amsterdam / ASPLAN, Kaiserslautern 

Le campus de la Fraunhofer Gesellschaft, organisme de recherches à l’international, a ouvert une « Maison du travail et de la connaissance » à Stuttgart. Les éclairagistes du bureau d’études RSL et Trilux ont développé un concept d’éclairage spécifiquement adapté à l’architecture monumentale du bâtiment. L’intensité et le nombre de luminaires varient selon les volumes et les hauteurs pour s’adapter à chaque espace.

 

[rev_slider FraunhoferGesellschaft]

 

L’architecte Ben van Berkel a pris le parti de ne pas illuminer la façade : seul l’éclairage intérieur met en lumière l’imposant édifice de nuit, invitant le visiteur à pénétrer dans cette cathédrale du savoir. Dans l’atrium, suspendus verticalement, les luminaires LED tubulaires développés par RSL marquent le lien entre les étages. Ponctuant les circulations, les plafonniers Polaron LED de Trilux ont permis de s’affranchir des traditionnels appareils carrés fluorescents 600 x 600. Dans les salles dédiées aux séminaires et aux expositions, les projecteurs en saillie ScenaticFlex équipés d’un module LED de 32 W avec une température de couleur de 4 000 K, procurent une répartition homogène de la lumière tandis que dans les bureaux, dotés de larges baies vitrées, c’est la suspension à LED Neximo qui éclaire les postes de travail.

www.trilux.com/fr

One London Square

One London Square

OneLondon Square,
Guilford, Royaume-Uni
Bureau d’études, Triglyph Property Consultants
Contractor, Overbury

L’efficacité énergétique figurait au premier plan parmi les critères de choix des équipements de cet immeuble de bureaux récemment rénové. D’une surface de 18000 m2, comptant 4 niveaux, coiffé, d’une toiture de verre, il vient de recevoir le label Breeam. L’ensemble des appareils d’éclairage ont été choisis dans les gammes produites par Havells Sylvania sous les marques Concord et Lumiance, qui conjuguent technicité et esthétique.

[rev_slider OneLondonSquare]

 

Dans les bureaux paysagers, notamment, le luminaire Officelyte, doté d’un rendement de 90 %, a permis d’obtenir un niveau d’éclairement de 400 lux sur le plan de travail, avec une consommation de 6 W/m² seulement, tandis que des downlights LED 150 ont été disposés en périphérie et dans les zones d’accueil.

Ce sont encore des modèles Concord – les Cassini – qui éclairent les cages d’escalier de même que les Myriad LED qui équipent les cages d’ascenseurs et les toilettes / salles d’eau (douches) où sont également installés des rubans de LED Lumistrip de Lumiance.

www.havells-sylvania.com

 

Eclairage: Siemens City

Eclairage: Siemens City

Siemens City,
Vienne, Autriche
Architectes, Soyka / Silber / Soyka ZT-GmbH, Vienne

La nouvelle agence centrale de Siemens, un « Green Building », est à l’image de la politique de l’entreprise basée sur la gestion durable, tant en ce qui concerne l’architecture que les équipements. La mise en lumière est conçue dans le même esprit et utilise des luminaires haut rendement équipés de sources efficaces : LED de 50 W, lampes fluorescentes compactes de 80 W et lampes aux iodures métalliques de 35 W pour les encastrés de sol qui illuminent le feuillage des arbres. La place imposante devant l’immeuble est encadrée par des profilés d’une hauteur de 4,60 m qui offrent une répartition lumineuse asymétrique-elliptique homogène, même lorsque l’interdistance entre les appareils est importante. Un éclairage, réalisé à partir du sol, souligne l’entrée du bâtiment et transforme la sous face de l’auvent incliné en un grand réflecteur. Des lampadaires doubles à répartition lumineuse elliptique ont été installés dans le parc et sur la terrasse tandis que dans les circulations extérieures, les balises à diffusion unie ou bilatérale délimitent visuellement les cheminements et les structurent avec subtilité : des grilles à lamelles dirigent la lumière vers le sol et le verre de sécurité procure un éclairage extensif.

[rev_slider SiemensCity]

 

Un seul modèle d’encastré mural (110 mm seulement de profondeur d’encastrement), disposé à la verticale ou à l’horizontale, a été choisi pour le balisage extérieur comme intérieur. L’ensemble des zones d’échanges du rez-de-chaussée bénéficie d’un niveau d’éclairement élevé obtenu par des projecteurs disposés au-dessus des portes d’accès aux bâtiments. À la lumière naturelle qui pénètre par les grandes surfaces vitrées du toit succède, le soir, celle de petits projecteurs asymétriques orientés vers le sol des circulations.

www.bega.fr

 

Lysandre de Pizzol, Bega France

« La source génère la technique »

Lysandre de pizzol

« Bega s’appuie sur un savoir-faire et une fabrication “maison” dans nos usines d’Allemagne, dépendant le moins possible de soutraitants. Notre objectif a toujours été de créer des produits durables et performants dont le design reste d’actualité malgré les années. Comme la technologie LED évolue très vite, tous nos luminaires sont équipés de modules interchangeables et pourront pendant 20 ans minimum être rééquipés ou mis à niveau au fur et à mesure que les performances des LED s’améliorent. En parallèle, nous développons des systèmes de gestion pour l’éclairage extérieur : détection de présence, gradation, programmation, pilotage à distance. Autant d’atouts qui nous permettent de fournir des luminaires fiables, durables et dont nous maîtrisons la fabrication ».

 

Eclairage: Place de la République, Paris

Eclairage: Place de la République, Paris

Place de la République, Paris
Architectes urbanistes (mandataires),
Trévelo & Viger-Kohler (TVK)
Plasticien, Yann Kersalé, AIK
Paysagistes, Martha Schwartz Partners et Areal
Maîtrise d’ouvrage, Ville de Paris
Bureau d’études technique, ATEC Ingénierie

[rev_slider PlaceRépublique]

 

La Place de la République s’était transformée au fil des années en gigantesque carrefour parisien où l’omniprésence de l’automobile rendait l’espace inconfortable à vivre au quotidien. Fort de ce constat, la Mairie de Paris a lancé, en 2008, un projet pour son réaménagement visant à en faire un lieu de convivialité pour les piétons tout en revalorisant certains monuments, symboles du patrimoine historique de la ville. Le traitement lumineux, imaginé par Yann Kersalé, devait répondre à deux fonctions : l’éclairage des voiries pour automobiles et la mise en valeur des espaces piétons.

Place de la République, Paris3

Pour l’occasion, de grands mâts aiguilles, d’une hauteur de 16,5 m, servent de supports à des luminaires Olivio de Selux Ludec. Ces derniers diffusent une lumière blanche confortable propice à la déambulation des piétons ou orangée pour les voies de circulation automobile. Les mâts situés sur le côté nord-est de la place sont équipés d’une écorce signal, manchon lumineux à base de LED dont la multiplicité compose un écran vidéo qui diffuse une lumière en perpétuelle métamorphose. Les candélabres de style existants ont été réutilisés dans la partie végétalisée du terre-plein central. La nuit, la visibilité est assurée pour tous, piétons, cyclistes et automobilistes, alliant confort visuel, élégance et sécurité dans le respect des exigences de la Ville de Paris en matière d’éclairage urbain.

www.ludec.fr

 

Place de la République, Paris2

 

Crédit photos: Xavier Boymond