Illusion d’optique pour la céramique Resina Shade de chez Casalgrande

Imperceptible sur les photographies, la dimension tactile prend une importance dans la céramique contemporaine. Suite logique de cette invitation à toucher, le jeu sur les reliefs introduit une troisième dimension dans un produit que l’on croirait condamné à l’éternelle platitude. Le passage à la 3D se fait tout en subtilité, avec des reliefs parcimonieux ou par l’illusion d’optique, pour tous les produits d’intérieur. Une poignée de fabricant propose des références restituant un effet d’ondulation sur un produit plat, un comble._ON

 

La gamme céramique Resina shade chez CASALGRANDE PADANA

Ces carreaux grès cérame teintés dans la masse issu d’une ligne aux caractéristiques techniques exigeantes ne se contentent pas de leurs surfaces rappellent au toucher la texture de leur matériau de référence – ici, la peinture à la spatule – ou sa luminosité. Ils entrent dans la troisième dimension grâce à un jeu subtile de changement de teinte sur leur périphérie apportant un effet de profondeur ou de relief. Sans renier leur minimalisme, ils ouvrent de nouvelle perspective pour la réalisation de surface murale ou au sol, le tout en grand format 90×180, 90×90, 45×90 et 45×45 cm. La gamme a été dessiné par Marco Piva. Disponible dans les teintes Black, Grey ou Tobacco.