Le mobilier USM investit Lascaux

Le mobilier USM, imaginé en 1963 par Fritz Haller et Paul Schärer junior – hyper fonctionnel et modulaire, construit autour d’une boule de liaison particulièrement ingénieuse qui reçoit des axes eux-mêmes accueillant des étagères, des tiroirs et tous les systèmes de rangement indispensables – s’équipe d’un système d’alimentation et d’éclairage intégré.

Réalisé par le cabinet de scénographie Casson Mann et les architectes Snøhetta et SRA, la réplique intégrale de la grotte de Lascaux, dite Centre International de l’Art Pariétal, a aménagé ses espaces d’accueil, sa boutique et ses bureaux avec du mobilier USM, non équipé de ce nouveau système d’éclairage.

LASCAUX CENTRE INTERNATIONAL DE L’ART PARIÉTAL
LASCAUX CENTRE INTERNATIONAL DE L’ART PARIÉTAL
LASCAUX CENTRE INTERNATIONAL DE L’ART PARIÉTAL

Une alimentation sans fil, des lignes de LEDs intégrées dans des tubes invisibles, des chargeurs invisibles une fois hors tension permettent la mise en lumière du mobilier et de son contenu et permet l’alimentation de tous les appareils mobiles.
Pour les bureaux, l’habitat, les espaces publics – musées, boutiques, ou médiathèques. Petit miracle de la technologie, il suffit de 18 LEDs, pour assurer une puissance d’éclairage de 60 lumens. Les effets lumineux peuvent varier de blanc froid (5700K) à blanc chaud (2700K) pour une durée de vie supérieure à 40000 heures d’utilisation. Un e-chargeur USB offre une alimentation de 5V. Les lignes de LEDs et le e-chargeur sont remplaçables et interchangeables en quelques secondes et sans outils.
La structure du meuble est raccordée à une source d’alimentation. La structure elle même conduit l’électricité basse tension.

Les parois en verre peuvent être éclairées de tous les côtés, les parois métalliques par l’avant, les rayons coulissants entièrement éclairés, les portes abattantes ou coulissantes bénéficient d’une fonction allumage à l’ouverture du compartiment, les tablettes inclinées peuvent être éclairées par l’avant. Le dessous du meuble est éclairé au sol sous un angle de 25 degrés. Une lumière orientée vers l’arrière, horizontalement, diffuse une lueur diaphane tout autour du meuble.