L’installation au sein de Paris-Saclay, quartier de l’École Polytechnique, suggère la volonté politique d’EDF de rejoindre un cluster dynamique. Le groupe confie à l’agence d’architecture ECDM la réalisation de son centre de formation, proposant à ses employés une retraite de quelques jours sur ce plateau battu par les vents et encore difficilement accessible. Ça tombe bien que le campus comprenne salles de formation, ateliers techniques, espaces de restauration et chambres. 

campus-edf-ecdm-saclay

campus-edf-ecdm-saclay

« Au vu du territoire disponible, un tel programme aurait pu être morcelé » soulignent les architectes. Mais c’est le concept inverse qui a été mis en œuvre, défendant l’idée d’un bâtiment unitaire, mixte et dense, à la consommation de terres arables. « Nous préférons l’empilement et la compacité à une nappe horizontale étendue » continuent-ils. Ainsi, la totalité du terrain disponible n’est pas phagocyté par l’architecture qui met en scène sa stratégie d’empilement, bien que la hauteur bâtie reste limitée par le couloir aérien d’Orly. Le projet a été développé en coupe plutôt qu’en plan, sur un principe de stratification. Le volume parallélépipédique compact est creusé d’un patio central et augmenté d’une excroissance sur sa face arrière abritant les ateliers ; une entorse à la compacité qui s’explique par la technicité. Le bâtiment principal laisse transparaitre en façade le programme qui s’étage en trois couches superposées ; matérialité des revêtements et motifs générés par le rythme des percements en constituent les signes distinctifs. L’étage de formation est habillé de béton Ductal brun cernant des fenêtres allongées ; le couronnement qui héberge les chambres est revêtu du même béton fibré à ultra-hautes performances ; l’entre deux, qui abrite restaurant et espace de détente constitue pour Emmanuel Combarel « un vide théorique » derrière un bandeau de verre plissé. En pied, le verre affiche l’entrée et la salle d’exposition, tandis que l’inox enveloppe la halle technique, à l’arrière. L’intérieur est quant à lui structuré d’un patchwork démonstratif d’univers variés.

campus-edf-ecdm-saclay

campus-edf_ecdm_saclay_plans-1-1000

[masterslider id= »130″]

En livrant ce campus, EDF veut affirmer sa conduite d’une politique architecturale avant-gardiste. Le groupe inscrit la commande passée à ECDM dans la lignée d’autres ouvrages : le centre d’archives de Bure conçu par LAN – un cube posé dans un paysage champêtre – la réhabilitation des bureaux EDF à Lyon Thiers par Jean-Paul Viguier, le siège EDF à Ajaccio par l’agence ECDM (déjà elle), les bureaux Sofilo à Reims par l’agence ANMA, jusqu’au centre de recherche et de développement réalisé par Francis Soler, qui forme, avec le campus d’ECDM, le Lab EDF sur le plateau de Saclay. Pour EDF, ces ouvrages sont l’héritage contemporain des centrales nucléaires dont l’identité a été confiée à Claude Parent à partir des années 1970. Avec ces architectures pourtant bien loin de constituer un nouveau visage à la firme, celle-ci en oublie de communiquer sur le campus des Mureaux livré par Atelier de Montrouge en 1980 qui a pourtant était fermé au profit de Saclay.

 

Retrouvez le projet en vidéo sur Instagram archi_cree

 

Fiche technique

Maître d’œuvre : ecdm Emmanuel Combarel Dominique Marrec. Maîtrise d’ouvrage : EDF. Maîtrise d’ouvrage déléguée : SOFILO. BET structure : Jean-Pierre Miécaze – façade : VP&GREEN – Direction de travaux : CALQ – Paysagiste : APTEC MO – Économiste : Mazet et associés – Fluides : THOR ingénierie – VRD : Setec – Acousticien : AVA – Mobilier : Ciguë – Réalisation des éléments BFUP de façade : Ductal® Lafarge Holcim / Betsinor / C&E ingénierie. Localisation : 13 boulevard Gaspard-Monge, 91120 Palaiseau, Plateau de Saclay. Coût travaux : 70 M € HT. Certifications : HQE excellent et BREEAM excellent. Livraison : décembre 2015

 

Programme

Centre de formation et campus compact multi-activités ; 26 000 m2 de surface de plancher ; 12 000 m2 de façade, dont 4 000 m2 en BFUP ; 15 000 employés formés chaque année ; 60 000 jours de formation par an ; 70 salles de formation ; 2 grandes salles modulables ; une salle plénière ; une salle d’exposition de 450 m2 ; 270 chambres individuelles ; un restaurant de 300 places et 4 salons privatifs ; un bar lounge ; une salle de fitness ; une salle de détente ; une médiathèque ; une halle de formation technique de 3 000 m2 ; un parking de 450 places ; un grand jardin ; un terrain pédagogique de poteaux électriques en extérieur

 

Courtesy ECDM / Jérémy Bernier 

 

Sur le sujet, lire aussi :

Campus EDF par ECDM : le Ductal projeté

Le lieu de vie de l’agence MUOTO à Saclay, antonymie du construire

Les jardins secrets de Paris-Saclay

Le Central pour le campus Paris-Saclay

Taged In: