Un couvent transformé en centre des congrès à Rennes

Choisie face à celles de Renzo Piano, Tadao Ando et Marc Barani, l’équipe d’architectes menée par Jean Guervilly restructure le couvent des Jacobins. L’ancien édifice religieux, propriété de Rennes Métropole depuis 2002, abritera un centre des congrès d’ici 2018.

Le futur centre des congrès de Rennes. © Guervilly
Le futur centre des congrès de Rennes. © Guervilly


Situé place Sainte-Anne, dans le centre historique de Rennes, le futur centre des congrès respectera l’architecture du couvent des Jacobins, construit au 14e siècle et classé monument historique. Restauré et agrandi, il accueillera – sur une surface utile d’environ 12 500 m², soit 15 000 m² de surface de plancher – un auditorium de 1000 places, un auditorium de 300 places situé dans l’ancienne église du couvent, une salle modulable de 600 m², 3000 m² de surface d’exposition, 20 salles de réunion modulables, un hall d’accueil de 300 m²… Des espaces ont été créés en sous-sol en creusant sous le couvent, dont la base a été fixée sur des pieux de terrassement. Le cloître est transformé en un jardin ouvert au public. Transformée en signal lumineux, la tour-clocher permettra de souligner l’entrée et l’imbrication de deux architectures : celle de la partie neuve et celle du couvent.

L’agence Perrot et Richard est intervenue sur la restauration de la partie historique. Alain-Charles Perrot, architecte en chef des monuments historiques, a notamment restauré le Grand Palais, l’Opéra Garnier, le théâtre de l’Odéon, le Conseil constitutionnel et le Conseil d’État ; Florent Richard, architecte du patrimoine, a travaillé à la réhabilitation du collège des Bernardins, à Paris.

Démarré en 2013, après un an et demi de fouilles archéologiques, le chantier devrait s’achever en 2017. L’ouverture du centre des congrès est prévue en janvier 2018. L’enveloppe globale d’investissement (études préalables, provision pour fouilles archéologiques, frais de concours, travaux, études, équipements) est estimée à 107 millions d’euros. Le coût des travaux et des équipements scénographiques confiés à la maîtrise d’œuvre (Marché de SOGEA Bretagne) s’élève à 75 millions d’euros.

Construction-lesjacobins.fr

Astrid Avédissian

centre-des-congres-rennes-3
Auditorium de 1000 places © Guervilly
centre-des-congres-rennes-1
Auditorium de 300 places. © Guervilly