Médiathèque de Vitrolles, Jean-Pierre Lott

Diaporama

L’architecte Jean-Pierre Lott vient de livrer la nouvelle médiathèque de Vitrolles (13). Au cœur du quartier Les Pins, elle symbolise le renouveau du centre-ville.

Vitrolles, comme de nombreuses villes périphériques des grandes métropoles, a trop vite grandi. Victime de l’urbanisation des années 60, elle est passée du statut de petit village provençal d’un millier d’habitants, à celui d’une cité dortoir composée d’immeubles sans âme.

Le projet de la médiathèque offre deux visages : un rez-de-chaussée implanté à l’alignement complètement vitré invitant à entrer, et un étage composé d’un grand voile sinueux de béton blanc ajouré, qui exprime le mouvement et la légèreté, métaphore de la lecture. C’est dans cette opposition que le projet trouve sa force. Le socle transparent sur la place donne au piéton la vue sur l’entrée, les espaces d’exposition, le café, l’auditorium. A l’étage, en encorbellement se trouve les salles de consultation où le travail sur la fluidité (symbolisé par les courbes) et la lumière a été recherché : ainsi, sur la place, la façade n’est que peu percée car orientée au sud, les prises de lumière se faisant au nord pour garantir un éclairage homogène sans ensoleillement direct. Ce grand voile cinétique donne à la médiathèque des formes changeantes. Suivant la lumière, l’endroit où l’on se trouve, le jour, la nuit, le bâtiment offre des visages différents.

[masterslider id= »155″]

© Aldo Amoretti