RCR arquitectes : La Cuisine de Nègrepelisse

Greffe réussie par RCR

Dans les ruines du château de Nègrepelisse, l’agence catalane RCR Arquitectes a implanté, le premier centre dédié à la création contemporaine en Tarn et Garonne. Avec pour thématique l’alimentation, ce nouvel équipement se fait aussi pionnier du genre en possédant sa propre cuisine d’expérimentation.

negrepelisse 1

Reconnu en France pour la réalisation du Musée Soulages à Rodez et par ses recherches théoriques menés depuis une vingtaine d’années sur le paysage, le trio Rafael Aranda, Carme Pigem et Ramon Vilalta (RCR) vient de livrer non pas une, mais “La Cuisine” de Nègrelisse, village de 5000 habitants à 15 kms au nord de Montauban.
Basés dans leur ville natale d’Olot au Nord-Est de l’Espagne, les architectes catalans, lauréats du concours lancé en 2008 par la commune, ont réussi à faire revivre les ruines de cette forteresse du XIII ème siècle par une greffe sensible au paysage. Dans cette opération respectueuse du lieu, l’imbrication d’une structure horizontale redessine l’ancienne cour du château pour l’offrir « en cadeau au village qui pourra y faire ce qu’il veut », a souligné l’architecte Ramon Vilalta, lors de l’inauguration de « La Cuisine » en juin dernier.

Caractérisé par la présence de tours et remparts mêlés aux anciennes habitations, les ruines de ce bâtiment du XIIIème siècle traçaient les contours d’une vaste cour intérieure destinée à la vie de la communauté. Reprenant les plans du Moyen Âge, les architectes ont réactivé cette place d’un millier de mètres carrés environ, en construisant face à face deux structures en verre et acier Corten adossées aux remparts. Lumière et paysage pénétrent désormais dans la forteresse.

negrepelisse 2

Cuisine expérimentale

S’ouvrant de plein pied sur sa grande cour intérieure, “La Cuisine” est le seul centre d’art en France à avoir une cuisine d’expérimentation, en plus d’un atelier pour les artistes et les designers accueillis en résidence. Cette nouvelle structure (d’un coût total de 3,6 millions d’euros pour une surface construite de près de 900 m2), abrite un auditorium de 68 places, une salle d’exposition de 160 m2 et un centre de documentation spécialisé en art contemporain et design niché dans une tour du château très bien réhabilitée. Pour ce lieu de culture, qui se veut vivant et en lien avec son territoire rural « l’alimentation s’est imposée comme une thématique fédératrice dans l’un des premiers départements producteurs de fruits et légumes » précise la directrice du centre, Stéphanie Sagot.

negrepelisse3

Cette intervention contemporaine se fond habilement dans les traces de la structure moyenâgeuse pour questionner aujourd’hui, us et coutumes liés à la table. “La Cuisine” accueille pour l’été, une exposition des faïences de l’artiste plasticienne franco-américaine Suzanne Husky, réalisées avec des céramistes de la région, ainsi que toutes sortes d’activités pédagogiques autour de l’alimentation.

S.R

Paru dans Archicréé n°367

La Cuisine
Centre d’art et de design
Esplanade du château
82800 Nègrepelisse
www.la-cuisine.fr

Documents : Courtesy La Cuisine/Photos Yohann Gozard

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *
Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>