Serres alambiquées à Laverstoke Mill

Le site patrimonial de Laverstocke Mill vient d’être reconverti par l’architecte Thomas Heatherwick, en distillerie haut de gamme pour la marque de spiritueux Bombay Sapphire.
Sur cette ancienne friche industrielle, à une centaine de kilomètres de Londres, produisant le papier des billets de la Banque d’Angleterre, deux serres traitées comme de gigantesques alambics, de plus d’une dizaine de mètres de hauteur, se confrontent avec audace aux bâtiments de style victorien.

Afin que cet ambitieux projet de réhabilitation respecte la dimension patrimoniale du site tout en reflétant les valeurs de la marque, Bombay Sapphire® a fait appel en 2010 à la star britannique Thomas Heatherwick, qui livrait la même année le spectaculaire pavillon du Royaume-Uni à l’exposition universelle de Shanghai 2010 ainsi que les nouveaux modèles de bus londoniens. Pour concevoir la distillerie Laverstoke Mill où se produit l’emblématique boisson bleue, l’architecte s’est emparé de ce lieu austère pour en révéler dit-il tout le potentiel : ‘’Notre première tâche fut de retrouver la rivière qui était là quelque part, avant de créer une alchimie intéressante dans le projet en connectant les serres et la salle de distillation du gin. Nous utilisons l’excédent de chaleur dégagée par ce processus dans cette dernière pour chauffer les premières. Mais ce qui est tout aussi passionnant, peut-être encore plus, c’est le fait que, celles-ci étant près de la rivière, une eau très pure, coulant depuis des siècles, circule autour d’elles. D’un côté, il y a ce cours d’eau et, de l’autre, ce nouveau liquide transparent. Sans tomber dans le mysticisme, je sens qu’il y a quelque chose de symbolique là-dedans et c’est ce qui est le plus motivant pour moi. A mes yeux, ces serres – dont chaque panneau de verre est unique – tentent de renouer avec quelque chose de naturel à l’image de ces plantes, elles-mêmes toutes différentes. »

bombay sapphire 2

Briques, liquide et espèces

Sur ce site qui a produit pendant plus de 200 ans le papier destiné à la fabrication des billets de banque britanniques depuis le règne de la reine Victoria, Heatherwick a capitalisé sur les bâtiments historiques en brique, débarrassés de toute une série de hangars en tôle. Ainsi reliée à l’histoire du pays, la maison de la marque est à la fois une distillerie de gin à la pointe de l’innovation et un centre d’accueil attractif pour les visiteurs qui découvrent des alambics de verre géants dans lesquels poussent les dix épices (baie de genièvre, citron, maniguette, coriandre, cubèbe, racine d’iris, amande, cannelle, réglisse et angélique) conférant à Bombay Sapphire® son « goût unique ». A travers un voyage-découverte guidé par des cartes interactives, le public peut explorer la distillerie et s’approprier l’héritage de la marque. La visite se prolonge dans les deux serres et la Botanical Dry Room qui renferme les alambics historiques de la famille Dakin, avant la découverte de la richesse du patrimoine de Laverstoke Mill exposé dans l’Heritage Room.

bombay saphirre 3

Le parcours se termine dans le Mill Bar par la dégustation d’un cocktail à base de Bombay Sapphire®, sans oublier l’Empire Room, centre destiné à former les meilleurs barmen du monde. « Pour la première fois, nous ouvrons nos portes au public et nous invitons les visiteurs à découvrir l’histoire de notre marque, » précise le maître distillateur Nik Fordham. Pour compléter cette opération marketing de grande envergure, cette distillerie est la première à obtenir la certification BREEAM. Au delà de la récupération de chaleur pour chauffer les serres, la roue du moulin a été rétablie comme générateur hydroélectrique, des systèmes photovoltaïques et une pompe à chaleur géothermique ont été installés, sans compter l’utilisation des déchets de plantes issus du processus de distillation pour alimenter la chaudière à biomasse. Fort de cette médaille d’or de la durabilité, le site dans sa globalité entend préserver la biodiversité et la protection des espèces naturelles de la région, y compris les chauves-souris et les oiseaux.

bombay sapphire 4

Structure autoportantes

A l’entrée de la distillerie comme une paire de griffes jaillissant des fenêtres des bâtiments historiques, les deux serres aux enveloppes vitrées autoportantes plongent dans la rivière. La plus grande des deux structures (9 m de diamètre par 15 m de hauteur) accueille un jardin méditerranéen, alors que la plus petite (9 m par 11 m) fait office de serre tropicale. Leurs vitrages s’apparentent à une forme plissée circulaire s’étirant depuis la base vers une coque supérieure, pour ensuite s’étrécir et venir se connecter au bâtiment adjacent. La géométrie aux formes libres est obtenue par la mise en place de verres bombés en usine, puis cintrés à froid in situ, et relié par l’intermédiaire de connecteurs spécifiques à une structure de plat inox en forme d’arc. La singularité technique de ces deux serres réside dans l’absence de contreventement métallique autorisé par le rôle important du verre dans la stabilité de l’ouvrage.

bombay sapphire 5

Les alambics de cuivre logés à l’intérieur des bâtiments réhabilités semblent produire des racines aériennes dont les tentacules de verre prennent en charge la reconversion du site. Un hommage alambiqué de la marque de gin au Crystal Palace dans une ambiance que certains comparent déjà à celle du film Charlie et la chocolaterie.

Sophie Roulet

Bombay sapphire Distillery
Laverstoke Mill – London Road – Laverstoke
Whitchurch Hampshire RG28 7NR

http://distillery.bombaysapphire.com/

 

Courtesy Bombay Sapphire / Iwan Baan