Le plan, outil de projet et de lecture universelle, est inséparable de la production de l’architecte. Architectures CREE publie des carnets de plans dans ses numéros. Chaque semaine, la rédaction a décidé de compléter sa rubrique en vous faisant découvrir ou redécouvrir l’ensemble des plans d’un même et unique projet. 

L’opération de 75 logements livrée par Jean et Aline Harari pour le compte d’i3F sur l’avenue de France à Paris dessine une coupe qui affirme la répétitivité des étages, les alignements et superposition, tandis que le plan dévoile des retraits et redents qui segmentent le bâtiment.

« Bien avant que l’on ne cherche officiellement à réinventer Paris par force projets médiatiques, le secteur Paris-Rive Gauche faisait office de laboratoire d’urbanisme à ciel ouvert. Autour du centre vide de la BNF, le visiteur peut contempler 20 ans d’urbanisme parisien dans toute son hétérogénéité, depuis les premiers immeubles néomodernes retournant leur casquette dans des gabarits cubiques, à la mise en pratique de la ville de l’Âge III théorisée par Christian de Portzamparc. Autour de quelques vestiges industriels, traces d’un passé largement éradiqué par des logiques de tabula rasa, le bâti s’élève au-dessus des 20 mètres de plafond en vigueur dans la capitale. Sans côtoyer les sommets IGH, Paris Rive Gauche aime bien se donner depuis quelques années des allures d’un petit Manhattan-sur-Seine. L’opération de 75 logements livrée par Jean et Aline Harari pour le compte d’i3F suit cette logique de verticalisation, dictée sur cette portion de l’avenue de France par le plan d’urbanisme conçu par Pierre Gangnet… » Olivier Namias

Retrouvez l’intégralité du reportage dans le numéro 384 sur le thème « hospitalité », en vente sur notre shop

RDC
Etage courant
R+9
R+10

© Jean et Aline Harari architecte