UN City à Copenhague : AsterX onusienne

UN City – Copenhague, Danemark

Implanté au nord du centre-ville de Copenhague, UN City, le nouveau bâtiment des Nations Unies, se développe sur un plan en étoile à 8 branches et accueille près de 2000 employés. C’est le gouvernement danois qui en a financé la conception et la construction pour y rassembler tous les organismes onusiens présents à Copenhague. En effet, huit de ses institutions sont désormais présentes dans la capitale danoise – en plus de l’OMS – à savoir le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Bureau des Nations Unies pour les services d’appui aux projets (UNOPS), le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) et celui pour l’enfance (UNICEF), le Programme alimentaire mondial (PAM) et l’entité pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes (ONU Femmes) ainsi que l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) affiliée à l’ONU.

Cette astérisque de métal est l’œuvre de 3XN Arkitekter, une dynamique agence danoise – fondée en 1986 par trois membres de la famille Nielsen – ayant tirée sa renommée de plusieurs de ses réalisations maritimes (l’aquarium Blue Planet de Kastrup, le Musée de Liverpool ou encore le Musiekgebouw d’Amsterdam). Implanté sur une île artificielle du port, ce grand édifice tertiaire se trouve naturellement isolé de son contexte immédiat, tout en étant très visible de la ville comme de la mer. Son plan en étoile est une référence évidente au rayonnement mondial de l’institution internationale. Il reflète les valeurs partagées et la volonté de travail commun et de collaborations efficaces, tout en affirmant l’autonomie de chacune des entités.

[rev_slider UN_City1]

Un bâtiment de… paix

Sur un môle entre rade et darse, son architecture se dresse telle un grand vaisseau blanc à l’image des paquebots ancrés à proximité, son socle revêtu d’acier bruni faisant référence aux pontons métalliques avoisinants. Abritant quelque 1800 employés, le bâtiment devait répondre à des contraintes extrêmement élevées de sécurité tout en offrant à l’espace urbain une image ouverte et accueillante. Les activités et services se déploient donc à partir d’un pôle central. L’atrium au centre de la vie de l’équipement offre des liaisons visuelles et physiques entre toutes les unités. Son vaste volume coiffé d’une verrière zénithale est baigné de lumière naturelle. Un escalier sculptural d’échelle monumentale relie tous les niveaux, symbolisant le dialogue entre ses hôtes et la coopération internationale. Contrastant avec les lignes sobres et le blanc omniprésent, sa conception en élégantes volutes et sa matérialité – panneaux extérieurs en mdf laqué noir et face intérieure en placage de chêne clair – renvoient à l’image raffinée et chaleureuse d’un grand piano à queue. Les généreuses dimensions des volées et paliers favorisent les rencontres et les discussions informelles.

[rev_slider UN_City2] Aménagés dans les branches de l’étoile, tous les plateaux de bureaux présentent un plan ouvert et flexible autorisant à la fois l’interaction et la concentration individuelle. Tous les espaces de travail bénéficient d’un parquet bois, d’une abondante lumière naturelle et d’une bonne ambiance climatique. Jouissant de vues panoramiques, la proue de chacune des ailes est aménagée en open space, le back office et les équipements communs occupent la zone médiane tandis que les postes de travail – organisés en cellules simples ou doubles – se répartissent le long des façades vitrées. Des volets en aluminium perforé blanc spécialement développés par 3XN et Pihl A/S garantissent le contrôle de l’ensoleillement sans occulter les vues ni la lumière. Divisé en modules de 3 m de long, le dispositif permet aux employés d’en contrôler individuellement le positionnement à partir de leur ordinateur. Outre le réglage de la luminosité, la mobilité des volets crée une animation aléatoire des façades qui exprime l’activité intérieure de l’immeuble. Le niveau qualitatif de l’environnement de travail est encore renforcé par la mise en place d’une politique de bien-être avec l’aménagement de zones de détente végétalisées.

UN_

Une architecture éthique

Dans le même esprit, la construction a limité les usages de matériaux et produits polluants. L’édifice est entièrement ventilé avec de l’air extérieur filtré, donc frais et pur, qui contribue à équilibrer le taux d’humidité de l’ambiance intérieure. Le système de rafraichissement fonctionne grâce à l’eau de mer pompée, sans recours complémentaire à l’énergie électrique. Par ailleurs, la récupération en toiture des eaux de pluies fournit environ 3 millions de litres d’eau par an qui suffisent à alimenter la totalité des sanitaires. En outre, 1400 panneaux solaires générant 297000 kWh/an équipent les toitures. C’est pourquoi UN City figure parmi les bâtiments danois les plus efficaces énergétiquement avec une consommation annuelle de moins de 50kWh/m2. La mise en œuvre de matériaux écologiques, la réduction des déchets, un impact réduit sur les écosystèmes environnants, l’efficacité énergétique et une consommation d’eau raisonnée, lui ont ainsi permis d’obtenir le niveau LEED Platinium.
La construction de cet équipement tertiaire éthique et attentif aux usagers symbolise tout à fait l’engagement des Nations Unies à protéger l’environnement et à promouvoir le développement durable.

Gabrielle Sandwert

Paru dans Archicréé n°368

 

FICHE TECHNIQUE

Surface, 45 000 m2 de bureaux et équipements publics + 7000 m2 archives et services.
Livraison, décembre 2012 (phase 1), décembre 2013 (phase 2).
Coût, 134 millions €
Maitre d’ouvrage, FN byen p.s.
Maitre d’œuvre, 3XN Arkitekter.
BET ingénierie, Orbicon.
Paysagiste, Schønherr.
Entreprise générale, Pihl A/S.
Architecture intérieure, PLH avec UN Common services, space planning.

Taged In:

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *
Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>