Coachella, une expérience artistique et architecturale hors les murs

Ce week-end le célèbre festival de musique Coachella a ouvert ses portes dorées à Indio, en Californie. Les festivaliers réguliers savent que le festival de musique et d’arts de Coachella Valley est une expérience holistique pour les sens, ce qui signifie du divertissement à tous les niveaux et au-delà. En effet, avec un paysage aride comme toile de fond, le festival accueille des artistes et des invités du monde entier pendant deux week-ends consécutifs mais aussi de nombreuses installations architecturales pour accompagner cette expérience sensorielle hors norme. Plus d’une demi-douzaine d’installations artistiques à grande échelle sont au centre de l’attention de Coachella 2018. Le jeu de la nature ainsi que les couleurs du jour, de la nuit, du soleil et du coucher du soleil participent à une expérience visuelle viscérale qui invite les participants à interroger le familier lors de l’observation de l’art dans son décor. Que ce soit par le choix des matériaux de l’artiste, les processus de leurs pratiques, ou par l’action requise du spectateur, tout est mis en oeuvre pour offrir un spectacle esthétique et plastique à la portée de tous.

Voici une première vue des installations artistiques de 2018 de Coachella :

SPECTRA par NewsubstanceLe studio de design britannique décrit cette réalisation pour Coachella comme « l’espace où l’architecture rencontre le drame ». Une colonne de sept niveaux inspirée des couleurs du lever et du coucher du soleil, composée de 300 fenêtres en plexiglas et de 6000 lumières LED. Une conception aux effets étonnants façonnant cette architecture spectaculaire. Une installation que l’on regarde de l’extérieur mais aussi de l’intérieur puisque les vues et sa couleur changent à chaque pas jusqu’au sommet de la plate-forme d’observation de Spectra, où les visiteurs peuvent profiter d’un panorama à couper le souffle sur la vallée de Coachella.

SUPERNOVA par Roberto Bear et Rosario Marquardt, R & R Studios

Roberto Bahar et Rosario Marquardt de R & R Studios, basés à Miami, reviennent à Coachella deux ans après avoir créé leur installation emblématique Bésame Mucho. SUPERNOVA est une explosion de lumière et de couleur qui respire l’optimisme et l’espoir. Le jour, SUPERNOVA offre de l’ombre et un lieu de rencontre, un green américain fantastique, utopique et contemporain chez Coachella. La nuit, il se transforme en une étoile brillante qui change de couleur et séduit ses spectateurs. SUPERNOVA est une fantaisie qui devient réalité, symbole de tout ce qui est possible. Originaire du ciel, cette étoile rayonnante et polychromatique contient 12 étoiles individuelles qui dépassent de 40 pieds dans toutes les directions. 

ETHEREA par Edoardo Tresoldi

Nommé par Forbes comme l’un des 30 artistes européens les plus influents de moins de 30 ans, l’artiste italien Edoardo Tresoldi réalise des sculptures monumentales en treillis métallique. Ses interventions publiques sont connues pour transcender le temps et l’espace et susciter un dialogue entre l’art et le monde. ETHEREA se compose de trois bâtiments d’inspiration baroque en treillis métallique créant un espace de fraîcheur pendant la journée pour les festivaliers et se transforment en un espace encore plus éthéré et majestueux la nuit, éclairé de l’intérieur : « une dimension onirique et une abstraction de la réalité ».

PALM-3 WORLD STATION de Simón Vega

Obsédé par l’histoire, la politique et la culture populaire, Simón Vega imagine des sculptures qui parodient des vaisseaux spatiaux et des capsules de la guerre froide, des pyramides mayas, des bâtiments modernes et des systèmes de surveillance contemporains. L’artiste est connu pour créer des fusions humoristiques entre le premier et le troisième monde. Sa Palm-3 World Station est la plus grande sculpture de sa série Tropical Space Proyectos commentant les effets de la guerre froide en Amérique centrale à travers ses vues ironiques et humoristiques sur la course à l’espace. Une visualisation de contrastes pointus à la technologie de l’espace et les effets de la société polarisée.

Selon l’artiste américain Phillip K Smith III, les festivals de musique comme Coachella changent la façon dont les gens perçoivent les œuvres et les installations.

Une manière d’appréhender l’art au-delà des espaces d’exposition typiques permettant aux artistes d’atteindre un public plus large. « Les gens veulent avoir une expérience avec l’art en dehors des espaces traditionnels de la galerie blanche« , a déclaré l’artiste, qui a déjà exposé à Coachella . « Ce n’est pas seulement les festivals, c’est le désir de créer un travail qui est en dehors des espaces traditionnels, et qui présente plus de défis et de restrictions. » Grâce à l’essor de la plate-forme de partage de photos Instagram, les installations et les œuvres d’art qui prennent vie le temps du festival sont diffusées à un public mondial plus large et plus rapidement qu’autrefois. « Il y a quelque chose de passionnant dans la nature de ces pièces qui sont temporaires presque, comme un mythe« , conclut Smith.