Le Museum Garage de Miami : un cadavre exquis architectural !

Un bâtiment, 5 artistes et des façades uniques au monde voilà comment définir en quelques mots le Museum Garage de Miami. Après deux ans de planification et de construction, le bâtiment de sept étages fait maintenant partie du paysage urbain du célèbre design district de Miami. La façade de l’édifice, élément central du projet, se compose de cinq pièces individuelles et radicalement singulières, chacune d’elles étant conçue par un artiste ou un architecte différent : WORKac , Nicolas Buffe, Clavel Arquitectos, K / R (Keenen / Riley) et J. Mayer H.

Situé dans le Miami Design District – un quartier dédié à l’art, au design et à l’architecture – le Museum Garage accueille un programme mixte réparti sur sept niveaux avec entre autres des espaces de vente au rez-de-chaussée et une capacité de 800 véhicules. C’est en 2015 que Craig Robins, promoteur du Design District, a sélectionné cinq concepteurs pour créer les façades du bâtiment.

En réunissant ces designers du monde entier, Riley s’est inspiré du concept de « Cadavre Exquis ». Un cadavre exquis se définit comme une collection d’images rassemblées par plusieurs artistes sans savoir ce que les autres artistes ont pu produire de leur côté, le tout formant une oeuvre originale, unique et ludique avec des composants n’ayant pas forcément de similitudes. C’est ainsi que, sous la direction de Riley, chaque architecte participant, une fois avoir été assigné à une zone de la façade, a été invité à concevoir une pièce architecturale sortie tout droit de leur imagination. Le résultat est une version architecturale contemporaine du Cadavre exquis.

WORKac : Ant Farm

Le travail de l’agence new-yorkaise WORKac, prend place au coin de NE 1st Avenue et NE 41st Street dans le Design District. Intitulée Ant Farm, la façade de WORKac fait face à la 1ère Avenue et traduit la célébration de l’interaction sociale, la durabilité, l’art, la musique et le paysage. A l’intérieur, derrière cette façade haute en couleurs, on retrouve un large éventail de programmes tels qu’un bar, un lave-auto, une aire de jeux pour enfants, un salon d’écoute, une bibliothèque, un espace d’art. Abrités par un écran métallique perforé, véritable contraste visuel, les espaces de circulation apparaissent et disparaissent comme un jeu d’ombres.

WORKac : Ant Farm
WORKac : Ant Farm
WORKac : Ant Farm

J. MAYER. H. : XOX (Hugs and Kisses)

La façade imaginée par J.MAYER.H. se nomme XOX (Hugs and Kisses). Elle se caractérise par de gigantesques pièces de puzzle imbriquées et nichées au coin de la façade de Workac.  Décorées avec des rayures et des couleurs vives, les éléments énigmatiques de XOX, rappellent les formes aérodynamiques du design automobile et semblent flotter au-dessus du trottoir.

J. MAYER. H. : XOX (Hugs and Kisses)
J. MAYER. H. : XOX (Hugs and Kisses)

Nicolas Buffe : Serious Play

La façade epnsée par l’artiste français Nicolas Buffe, se déploie le long de la 41e rue. Servant d’entrée et de sortie du garage, elle est construite avec un fond en métal perforé sombre et présente une variété d’éléments 2D et 3D fabriqués à partir de métal découpé au laser et de résine plastique. Au niveau de la rue, la façade dispose de quatre cariatides en bois, hautes de 23 pieds, se tenant à cheval sur l’entrée et les sorties du garage. La composition de ces cariatides reflète la passion d’enfance de Buffe pour les jeux vidéo et l’animation japonaise couplée à l’autre passion de Buffe : l’architecture rococo et baroque.

Nicolas Buffe : Serious Play
Nicolas Buffe : Serious Play
Nicolas Buffe : Serious Play
Nicolas Buffe : Serious Play
Nicolas Buffe : Serious Play
Nicolas Buffe : Serious Play

Clavel Architectos: Urban Jam

Urban Jam, de l’agence espagnole Clavel Arquitectos, s’inscrit dans l’espace entre la façade de Nicolas Buffe et celle de K / R. Cet élément s’inspire de la renaissance de la vie urbaine dans le Miami Design District. Dans cet réalisation, les structures anciennes et les espaces abandonnés ont été ravivés par des designs architecturaux et urbains. Avec l’utilisation de 45 carrosseries de voiture prises dans un embouteillage vertical surréaliste et défiant la gravité, Urban Jam ré-utlise des éléments très familiers pour leur offrir une seconde vie en tant qu’objets sculpturaux de luxe.

Clavel Arquitectos : Urban Jam

K / R: Barricades

Juste en face de l’Institut d’Art Contemporain, la partie la plus à l’ouest sur la 41ème rue et intitulée Barricades est le fruit de l’agence K / R. Le design fait référence au paysage automobile de Miami avec la ré-interprétation des barrières de circulation à rayures orange et blanc. Ici, les fausses barrières sont tournées vers le ciel et forment un écran coloré ponctuée d’une quinzaine de « fenêtres » encadrées en acier inoxydable miroir, à travers lesquelles des jardinières en béton surgissent au-dessus du trottoir.

K/R : Barricades

 

Photos de Museum Garage par Subliminal Image

Glassiled : le verre d’AGC qui intègre des LEDs

Glassiled : le verre d’AGC qui intègre des LEDs

Glassiled est le verre d’AGC, fabricant de verre plat, qui intègre des LEDs monochromes ou RGB alimentées par une couche conductrice transparente. 

 

AGC, fabricant de verre plat, a développé la gamme Glassiled. Sa propriété :  intégrer des LEDs, monochromes ou RGB, au vitrage. Créé sur-mesure, ce verre lumineux autorise de nombreuses compositions, autant pour la disposition des LEDs, leur nombre ou leur couleur. La transparence est préservée, grâce a une couche conductrice transparente ; un câblage quasi invisible, de l’épaisseur d’un cheveux. Les LEDs étant peu énergivore, les composants électroniques se maintiennent dans le temps. Sans compter que les sources lumineuses sont protégées des dégradations atmosphériques par le double vitrage.

Les produits de la gamme sont fabriqués en Belgique. Les composants électroniques ainsi que tous les systèmes de contrôle sont développés par SmartiWorks. Les verres sont garantis 10 ans, et doivent être changés intégralement si les LEDs le nécessite.

Batiment Le Flow à Lille © Atelier d’architecture King Kong – Glassiled Motion

 

Glassiled Motion

Convenant particulièrement aux façades des bâtiments tels que les stades sportifs, les centres commerciaux ou de loisirs, les hôtels ou autres, la version Motion propose un contrôle individuel des LEDs, permettant à la façade de devenir un élément de médiation interactif, diffusant des projets animés. Les LEDs a très forte luminosité sont visibles jusqu’à 3 kilomètres.

Brussels Airport Glassiled – Sign
Galeo Glassiled – Sign Artlite – EVA Creation

 

Glassiled Smart 

La version Smart est conçue pour les projets de rénovation. Elle confère une touche lumineuse a un bâtiment existant dont l’architecture générale ne peut subir aucune modification, et dont les châssis d’origine doivent être préservés. Chaque vitrage est remplacé individuellement. Un composant optique sur chaque LEDs empêche toute réflexion interne (<0.01%), n’occasionnant aucune gêne pour les résidents.

Glassiled

 

Glassiled Sign

Sign est la première génération de verre Glassiled qui intègre uniquement des LEDs monochromes. Applicable en intérieure comme en extérieure, il répond à des projets nécessitant une signature permanente, tel un logo, un motif, une signalétique.

East Pacific International Center Glassiled – Sign

 

Le Solid Surface Avonite revêt les façades

Le Solid Surface Avonite revêt les façades

AVONITE est un Solid Surface de haute technicité, thermoformable. Son offre s’étend sur des produits hautement qualitatifs dans 18 formats et 3 épaisseurs, déclinés en 57 coloris. S’il s’utilise dans les secteurs de la santé, de l’hôtellerie ou du commerce, il se décline aussi parfaitement en revêtement de façades.  

 

avonite solid surface façade
Villa Privée à Ibiza, Espagne. Façade extérieure, pourtour de piscine, mur d’enceinte, salles de bain, plinthes, piliers de terrasse, cadres extérieurs des portes et fenêtres en AVONITE® Snowfall. Architecte : Laurence Sonck. Fabricant : M2 Ibiza Construct SL. Photographe : Arsen Mikitov.

Le Solid Surface Avonite est un matériau composé d’un mélange de bauxite (poudre minérale), de résines acryliques haute performance et de pigments naturels. Installée depuis 40 ans dans le Kentucky, l’entreprise américaine possède deux usines, dont l’une, par son procédé de fabrication de coulée en continue, permet la conception de panneaux de toutes dimensions. Son offre s’étend sur des produits hautement qualitatifs dans des dimensions et épaisseurs standards ou sur-mesure.

avonite solid surface façade
Villa Privée à Ibiza, Espagne. Façade extérieure, pourtour de piscine, mur d’enceinte, salles de bain, plinthes, piliers de terrasse, cadres extérieurs des portes et fenêtres en AVONITE® Snowfall. Architecte : Laurence Sonck. Fabricant : M2 Ibiza Construct SL. Photographe : Arsen Mikitov.
avonite solid surface façade
Villa Privée à Ibiza, Espagne. Façade extérieure, pourtour de piscine, mur d’enceinte, salles de bain, plinthes, piliers de terrasse, cadres extérieurs des portes et fenêtres en AVONITE® Snowfall. Architecte : Laurence Sonck. Fabricant : M2 Ibiza Construct SL. Photographe : Arsen Mikitov.

 

Solid Surface thermoformé

Les plaques Avonite sont malléables lorsqu’elles sont soumises à la chaleur de fours spéciaux. Le thermoformage permet aux plaques de prendre des formes originales et novatrices avec des rebords arrondis ou des lignes organiques. L’assemblage des panneaux se fait sans joints apparents.

 

Dimensions

Le programme Right Size, propose 18 formats de plaque sans le moindre surcoût au m2. Avec des volumes de commande minimum qui se veulent accessibles, les plaques peuvent mesurer jusqu’à 1 524 m de large et 3 658 m de long dans des épaisseurs de 6 mm et de 12 mm. Il est possible de choisir le format le mieux adapté, réduisant ainsi la consommation au plus utile, en diminuant les chutes.

 

Nuancier

Riche d’une palette chromatique de 57 couleurs, le solid surface Avonite se décline dans de nombreuses teintes, parfois translucides, parfois texturées. Qu’il s’agisse de la couleur “Mango” ultra pop, de l’élégance du “Snowfall”, de la sobriété d’“Eclipse” ou encore de la texture évocatrice de “Stormy Grey”, la marque offre un large nuancier.

 

 

 

 

San Anselmo développe SK1N, un revêtement de façade en terre cuite

San Anselmo développe SK1N, un revêtement de façade en terre cuite

San Anselmo développe SK1N, des éléments de terre cuite pour revêtement de façade ou toiture inclinées. Traçant de longues horizontales, chaque bardeau chevauche le bardeau inférieur, créant une surface en relief, tandis que les joints verticaux sont désalignés, créant un effet dynamique. Les angles sont généralement constitués de lattes métalliques. En principe, toutes les surfaces dans n’importe quelle condition peuvent être recouvertes avec le système, qui se monte sur une structure bois ou métal avec pare-pluie. Le produit se décline en deux dimensions (500 x 160 x 40 ou 500 x 160 x 40 mm) et est disponible en 6 coloris allant du gris au rouge brique.

Geze :  des façades intelligentes

Geze :  des façades intelligentes

Partenariats

Les fenêtres automatisées et connectées permettent de créer des façades qui s’adaptent aux conditions climatiques. Geze présente ses entrainements à la chaine Slimchain et Powerchain couplés avec son nouveau module d’interface IQ box KNX : les fenêtres peuvent être connectées directement dans un système de bâtiment KNX, surveillées à distance et contrôlées de manière intelligente.

 

Des façades écoénergétiques : ventilation naturelle et intelligente

Geze propose des solutions intelligentes relatives à la ventilation naturelle contrôlée et l’amenée d’air naturel en façade. Ses derniers développements dans le domaine de l’automatisation associés à des capteurs spéciaux permettent aux façades de devenir actives en réagissant à leur environnement. Elles sont en mesure de détecter les influences climatiques extérieures, et ainsi d’améliorer le climat intérieur. Les entrainements à chaine Slimchain et Powerchain – des systèmes d’ouvertures de fenêtres – peuvent être intégrés dans le système de gestion intelligente KNX via le module d’interface IQ box KNX afin de créer des solutions flexibles où la ventilation est automatisée, connectée et contrôlée. Si par exemple une station météorologique KNX ou un capteur de qualité de l’air KNX signale des précipitations, du vent ou une concentration de CO2 ou encore une grande variation de température, les entrainements de fenêtres connectés au réseau KNX vont recevoir un signal de commande d’ouverture dans la position souhaitée. Inversement, ce module fait appel à l’intelligence des entrainements en transmettant le statut de l’état des fenêtres dans le système de gestion du bâtiment. Cette solution permet une maintenance préventive.

Comprendre le protocole de communication KNX

Dans le domaine des systèmes de gestion domotique, le protocole de communication KNX permet d’envoyer les données de contrôle à tous les composants du système de gestion domotique. Toutes les fonctions peuvent être contrôlées, surveillées et signalées par un système unifié, sans que des centres de contrôle supplémentaires soient nécessaires. KNX est un protocole ouvert et normalisé.

 

 

 

Neolith + Pureti : façades autonettoyantes et purificatrices d’air

Neolith + Pureti : façades autonettoyantes et purificatrices d’air

Contenu sponsorisé

 

Neolith by TheSize a conclu un nouveau partenariat avec Pureti, principal fabricant de solutions photocatalytiques d’entretien préventif, pour des façades autonettoyantes et purificatrices d’air.

Pureti est un traitement à base d’eau et de nanoparticules de dioxyde de titane pulvérisé sur les dalles Neolith pour créer un effet photocatalytique. Ce traitement assure un auto-nettoyage constant des façades, tout en réduisant les agents polluants et en améliorant donc la qualité de l’air. 4 m2 de Neolith+ Pureti ont le même effet de décontamination que de planter un arbre ou de retirer une voiture de la circulation. Installer les façades Neolith+ Pureti, c’est planter des jardins verticaux dans les villes.

 

Les façades, rendues autonettoyantes et purificatrices d’air, sont la résultante de deux processus fondamentaux : la PHOTOCATALYSE et la SUPERHYDROPHILIE. Lorsque la surface entre en contact avec la lumière du soleil (ou avec certaines lumières LED), les particules de dioxyde de titane sont activées. Celles-ci utilisent l’énergie lumineuse pour transformer l’humidité de l’air en agents oxydants, qui détruisent les particules de dioxyde d’azote et les agents polluants en les transformant en vapeur d’eau et sel. Ce processus, appelé PHOTOCATALYSE, est répété des millions de fois par seconde, jusqu’à ce que tous les polluants soient détruits. La surface s’auto-nettoie donc constamment. L’action du traitement est complétée par la SUPERHYDROPHILIE. L’eau se répand sur la surface de manière uniforme lorsqu’il pleut, permettant ainsi d’entraîner et d’éliminer les particules de saletés restantes. Ainsi, la surface est entièrement nettoyée et exempte de marques d’eau. Ce partenariat s’inscrit dans les objectifs de l’UE de réduire de 20 % les émissions de gaz à effet de serre (par rapport aux niveaux de 1990) en 2020.

 

Certification NSF et obtention de points LEED.

4e concours Campus Archizinc : densifier et requalifier avec le zinc

4e concours Campus Archizinc : densifier et requalifier avec le zinc

Les résultats du concours Campus Archizinc ont été dévoilés le 19 octobre dernier.  Cette 4e édition de ce concours organisé par VM Zinc invitait les étudiants à construire « autour », en imaginant des solutions pour la densification/requalification d’un immeuble de logements collectifs dans la ville de leur choix, réponse aux problématiques d’étalement urbain et de développement durable. L’immeuble sélectionné devait avoir été construit entre  1950 à 1970 et se comporter de 5 à 12 étages, majoritairement des logements collectifs sociaux. Les candidats devaient travailler sur l’amélioration du confort thermique et la création d’espaces privés ou communs grâce aux procédés de surélévation, d’extension latérale et/ou d’évidemment de certains étages. L’enveloppe (façade et toiture) devait être recouverte au minimum de 50% de solutions VM Zinc.

Les étudiants ont majoritairement répondu par l’ajout de modules cubiques habillés de zinc. Certains sont posés sur des branches d’acier, une proposition aux allures biomimétiques qui se réfère à la cabane habitable. D’autres sont intégrés dans une structure rapportée autoportante en bois, ou directement greffés à l’existant devenant une pièce en plus façon Lacaton Vassal pour la tour Bois le Prêtre.

archizinc_vmzinc

1er prix, « Tree Modular House », équipe de l’université de Padoue (Italie), Dario FANTINATO et Francesca GUARALDO

archizinc_vmzinc

2e prix « New York, Shanghai, Sarcelles », équipe de l’Ecole d’Architecture de la ville & des territoires (ENSAVT) de Marne-la-Vallée (France), Pierre GABORIAUD, Emilie GORGERY, Alexandre NOCETO, Kevin ROBIN

archizinc_vmzinc

3e prix « Une pièce en plus », équipe de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture (ENSA) de Lyon (France), Pierrick AUGEREAU, Juliette CHUZEL, Corentin ROBERT, Melissa ROBERT-TURCOTTE

archizinc_vmzinc

Mention « The frame », équipe de l’université de Pavie (Italie), Giovanni COLOMBO, Giulia ROMANO et Ortensia STACCIOLI

archizinc_vmzinc

Coup de cœur « Hesiodo », équipe de l’université d’Alicante (Espagne), Carmen RUIZ PERAL, Victor SANTANA MARTIN, Irene SOTOS GARCIA

Jury : Catherine Parant, Andres Atela, Raffaello Cecchi, Thomas Delmas, Clara Medina Garcia