Arc en Rêve oeuvre pour la sensibilisation à l’architecture

Arc en Rêve oeuvre pour la sensibilisation à l’architecture

En 1981, Francine Fort et Michel Jacques créent Arc en rêve, à Bordeaux, un centre culturel dédié à l’architecture, mais aussi au design, au paysage, et à l’urbanisme. Ils avaient bien pris conscience que notre monde évolue à grande vitesse. La croissance démographique ne cesse d’augmenter, la société consomme de plus en plus, autant les biens, les marchandises, que les territoires. Des bouleversements qui impactent sur nos modes de vie, et donc influent sur nos manières d’habiter. Une inquiétude née de tous ces changements. Ils décident alors de créer Arc en rêve.

 

exposition_centre_culturel_architecture_bordeaux_arc_en_reve exposition_centre_culturel_architecture_bordeaux_arc_en_reve exposition_centre_culturel_architecture_bordeaux_arc_en_reve

 

 

Apprendre à aimer l’architecture

Arc en rêve oeuvre pour la sensibilisation à la culture architecturale et à la qualité du cadre de vie. L’équipe du centre organise de nombreux événements : Expositions, conférences et débats, séminaires, activités pour enfants autour d’expérimentations, ou encore des visites guidées de bâtiments, de villes ou de chantiers. Ces actions ludiques, interactives, sont bien évidemment à but pédagogique. Le centre propose également des ateliers pour les scolaires. A l’issue de certains expositions ou conférences, Arc en rêve édite des ouvrages qui sont co-édités par le centre lui même. L’idée est de partager au plus grand nombre ce sur quoi les intellectuels de l’architecture se penchent. Le public doit être acteur et non subir l’architecture qui l’entoure. La culture joue un rôle essentiel et donne une impulsion dynamique pour construire un avenir qui nous sera propre.

 

Pour cela, Arc en rêve s’entoure d’architectes et d’urbanistes, d’ingénieurs, mais aussi d’élus, de promoteurs et de maîtres d’ouvrages, qui permettent aux habitants, petits et grands, de découvrir le monde de l’architecture, de l’urbanisme, du design et du paysage.

 

exposition_centre_culturel_architecture_bordeaux_arc_en_reve exposition_centre_culturel_architecture_bordeaux_arc_en_reve

 

Le centre culturel Arc en rêve s’est installé dès son ouverture dans les locaux réhabilités de l’Entrepôt, qu’il partage avec le Musée d’Art Contemporain de Bordeaux. Ce lieu a été réhabilité par l’agence Valode & Pistre, et permet au public de bénéficier de salles d’expositions et de réunions, d’un auditorium, d’une salle de projection ou encore d’ateliers. Ces infrastructures sont nécessaires pour faire expérimenter l’architecture, faire comprendre la ville et développer la sensibilité du public.

 

La programmation du centre est fournie. Chaque mois, de nombreux événements y prennent part. Dans les dernières actualités, une exposition sur l’architecte Jacques Hondelatte se tient jusqu’au 27 mai 2018. Vous pourrez également assister à une grande conférence organisée le 25 avril 2018, à 18h30. Cette conférence de Dominique Perrault, architecte et urbaniste français, a pour thématique « Groundscape Stories », repris de son ouvrage « Groundscapes: autres topographies », publié en 2016.  Au mois de juin aura lieu une exposition sur les architectes chinois  Wang Shu et Lu Wenyu .

 

Centre Arc en rêve
Adresse : Entrepôt, 7 Rue Ferrere, 33000 Bordeaux
Ouverture : Du mardi au dimanche, de 11h à 18h, jusque 20h le mercredi.
Contact : info[at]arcenreve.com – 05 56 52 78 36

 

Anne Vanrapenbusch

Le New Deal, ancien garage Citroën, lauréat du Grand Prix SIMI 2015

Le New Deal, ancien garage Citroën, lauréat du Grand Prix SIMI 2015

SUD Architectes et ses partenaires 6e Sens Immobilier et Alep Architectes ont été récompensés dans la catégorie Immeuble Rénové du dernier SIMI (Salon de l’immobilier d’entreprise), pour la reconversion du Garage Citroën de Lyon. Rebaptisé New Deal, il a été construit entre 1930 et 1932 par l’architecte Maurice-Jacques Ravazé, Jean Prouvé et André Citroën, et inscrit à l’Inventaire des Monuments Historiques en 1992. Long de 135 mètres, large de 52, il était considéré comme la plus grande station-service du monde.

Le New Deal, ancien garage Citroën, à Lyon. Photo Régis Bouchu
Le New Deal, ancien garage Citroën, à Lyon. Photo Régis Bouchu

Les 31 500 m² répartis sur six niveaux conservent au rez-de-chaussée la concession Citroën. Le hall d’honneur a été ré-agencé comme à l’origine, la dalle posée en 1971 a été supprimée, pour lui redonner toute sa hauteur sur trois niveaux.

Garage Citroën, à Lyon
Garage Citroën, à Lyon. Photo

Les étages supérieurs ont été reconvertis en bureaux avec la création de patios pour faire rentrer la lumière. Au troisième, le groupe INSEEC a installé son campus sur un plateau de 4500 m2.

Le New Deal, ancien Garage Citroën, à Lyon
Le New Deal, ancien Garage Citroën, à Lyon. Photo Erick Saillet

Les 4e et 5e sont agrémentés d’un jardin d’hiver ainsi que de trois séries de loggias superposées, créées dans le brisis du toit en zinc, unique modification extérieure autorisée par la Conservation des Monuments historiques.

Le New Deal, ancien Garage Citroën, à Lyon. Photo Guillaume Perret
Le New Deal, ancien Garage Citroën, à Lyon. Photo Guillaume Perret

Ce projet a nécessité un investissement total de 38,4 millions d’euros et l’intervention de 21 bureaux d’études, de huit architectes (dont trois architectes des Bâtiments de France), la permanence sur le chantier de sept ingénieurs et le savoir-faire de 250 personnes. Le chantier a été réalisé en 21 mois.

Astrid Avédissian

Nouveau site pour le Grand Prix Casalgrande Padana

Nouveau site pour le Grand Prix Casalgrande Padana

Grand Prix site

Le nouveau site du Grand Prix Casalgrande Padana, le Concours International d’Architecture organisé par le fabricant tous les deux ans, est en ligne depuis quelques jours. Les contenus multimédias sont à l’honneur sur la homepage afin de mettre en avant les différents projets réalisés dans le cadre du concours ainsi que tout l’univers Casalgrande Padana, comprenant notamment les dernières mises à jour sur les lignes et les séries des produits de la marque.

Le site permet en outre l’inscription en ligne au Grand Prix en quelques clics, avec le téléchargement des projets et des photos, la date limite d’inscription est fixée au 31 décembre 2015.

Voir l’agenda

Les passionnés peuvent aussi consulter les projets gagnants des éditions précédentes à travers une section spécifique accueillant des photos et des articles, avec le nom de tous les gagnants et les détails de leur projet.

Le site consacre également un espace important au magazine Percorsi in Ceramica, dont chaque numéro est téléchargeable gratuitement. 

http://www.grandprixcasalgrandepadana.com

casalgrande-padana-logo