Conférence de l’architecte Bernard Desmoulin autour du Musée de Cluny

Conférence de l’architecte Bernard Desmoulin autour du Musée de Cluny

Bernard Desmoulin tiendra une conférence le 13 Septembre prochain à 19h au Pavillon de l’Arsenal dans le cadre de la série « 1 architecte, 1 bâtiment » où il présentera son projet pour le Musée de Cluny.

Bernard Desmoulin, 64 ans, lauréat de l’Équerre d’argent 2009, cet ancien collaborateur de Ieoh Ming Pei qui fut également pensionnaire à la villa Medicis de Rome vient d’achever la nouvelle entrée du Musée du Moyen-Âge situé dans le 5ème arrondissement, en plein cœur géographique et historique de la capitale. Découpé en 4 phases, le projet de rénovation du Musée de Cluny s’inscrit dans une optique de valorisation de sa richesses patrimoniale et culturelle, passant notamment par la restauration des monuments, la construction d’un nouvel accueil, la refonte muséographique et la rénovation des espaces extérieurs.
Spécialiste des édifices culturels et patrimoniaux, l’architecte se dit « allergique » au geste spectaculaire préférant la simplicité et le dialogue avec le lieu. « Quand j’interviens sur un site ancien, je continue une histoire« , déclare le principal intéressé.
Véritable curieux dans l’âme, l’architecte aime observer, déambuler dans Paris, être ému, mais surtout déménager tous les cinq ans pour découvrir de nouveaux quartiers, de nouvelles architectures urbaines. Un perpétuel renouveau, source de son inspiration.
« Quand j’interviens sur un site ancien, je continue une histoire. La vraie modernité, c’est celle qui se mesure au passé et est à l’aise dans son époque. »
Le nouvel accueil imaginé par Bernard Desmoulin, marque la volonté de l’architecte de créer un lien entre les différentes époques. Avec ses façades recouvertes de modules en fonte d’alluminum aux dimensions variées permettant de refléter les rayons du soleil, l’extension aux tons mordorés fait écho aux mêmes teintes qui recouvrent encore les pierres datant de l’Antiquité. « L’accueil qu’il a imaginé pour le musée de Cluny est une création respectueuse, explique Élisabeth Taburet-Delahaye, la directrice du musée. C’est un homme à l’écoute, patient et tenace. »
« Au Musée de Cluny, au coeur de Paris, notre propos n’était pas celui d’une hypothétique intégration à cette magnifique suite bâtie entre les IIe et XXIe siècles, mais une sorte de digression architecturale née d’un besoin d’éclectisme face aux pesantes théories d’une réalité désenchantée. Au regard de cet ensemble historique, le nouvel accueil de Cluny, n’est qu’une bague au doigt qui désigne au passant le renouveau d’un Musér, poursuivant ainsi la belle idée de la ville romaine qui se construit lentement sur elle-même.« 
Habiter Plus Habiter Mieux la nouvelle exposition du Pavillon de l’Arsenal

Habiter Plus Habiter Mieux la nouvelle exposition du Pavillon de l’Arsenal

Le centre d’urbanisme et d’architecture de la région parisienne inaugurera l’ouverture de sa nouvelle exposition temporaire « Habiter plus, habiter mieux » ce mercredi 4 avril 2018 à 18h15 au Pavillon de l’Arsenal avec la présence de la Maire de Paris Anne Hidalgo, ses adjoints Ian Brossat (Logement, Habitat Durable, Hébergement d’Urgence), Afaf Gabelotaud (Politique de l’Emploi, également présidente du Pavillon de l’Arsenal) et Jean-Louis Missika (Urbanisme, Architecture, Projet du Grand Paris, Développement Economique, Attractivité), ainsi que le directeur général du Pavillon de l’Arsenal, Alexandre Labasse.

Il s’invente aujourd’hui à Paris de nouvelles architectures du logement. Ces immeubles collectifs justes livrés ou encore en projets explorent des situations urbaines inédites et questionnent les formes traditionnelles de l’habitat ou leur fabrication. Certains expérimentent des stratégies de construction décarbonées, d’autres anticipent les modes de vie de demain ou interrogent la notion même de propriété.

L’exposition « Habiter Plus Habiter Mieux » , présentée du 5 avril au 2 septembre 2018, souhaite mettre à la portée de tous ces enjeux par la présentation de maquettes, films, interviews, prototypes, perspectives et plans d’une soixantaine d’architectures classées selon les questions qu’elles soulèvent. Où fabriquer les logements du Paris de demain ? Casernes, couvents, garages, bureaux, l’immeuble du futur est-il déjà là ? Peut-on encore inventer de nouveaux fonciers ? Comment construire mieux pour consommer moins ? Terrasses, balcons, loggias peut-on offrir plus d’espaces extérieurs et rester sobre ? L’appartement peut-il évoluer avec les rythmes de vie ? Et, si les programmes solidaires préfiguraient les logements du futur ?  Colocation, cohabitation, copropriété  à quoi ressemblera l’appartement à l’heure de l’économie du partage ?

 « Habiter plus, habiter mieux » succède ainsi à l’exposition temporaire « Inventons la métropole du Grand Paris » mise en place au Pavillon du 1er décembre au 04 mars 2018 présentant les propositions finalistes de l’appel à projets urbains. Le Pavillon de l’Arsenal accueille toujours l’exposition permanente « Paris, la métropole et ses projets » qui propose de revenir au travers de documents d’archives, photos, cartes, plans, films et maquettes numériques sur les 800m² qui lui sont consacrés.

FAIRE 2018 Design Urbain – Appel à projets innovants

FAIRE 2018 Design Urbain – Appel à projets innovants

Lancement le mercredi 11 avril 2018 à 9h de FAIRE 2018 Design Urbain qui entend disrupter le système de production d’objets urbains en accélérant et finançant une courte série de prototypes sélectionnés par un jury d’experts pour leurs visions, leurs valeurs et les solutions proposées. FAIRE 2018 DESIGN URBAIN invite les designers, les équipes pluridisciplinaires réunissant designers, « makers », start-up, collectifs, concepteurs émergents ou confirmés ainsi que les étudiants des écoles de design à proposer de nouvelles stratégies pour l’espace public parisien.

FAIRE 2018 Design Urbain

Après le succès de FAIRE 2017, dédié aux expérimentations architecturales, cette nouvelle session du programme FAIRE entend disrupter le système de production d’objets urbains en accélérant et finançant une courte série de prototypes sélectionnés par un jury d’experts pour leurs visions, leurs valeurs et les solutions proposées.

Lancé par le Pavillon de l’Arsenal et la Ville de Paris, en collaboration avec MINI et le soutien de la Caisse des Dépots, FAIRE 2018 DESIGN URBAIN interpelle directement les designers sur les grands défis et enjeux des métropoles : solidarité, bienveillance, place du sport ou des plus jeunes, questions de mobilité et de sécurité, engagement climatiques et énergétiques, gestion des flux, des déchets, problématiques de chaleur, de sècheresse ou de crue, résilience, mutations technologiques …

FAIRE 2018 Design Urbain

CALENDRIER

11 avril 2018 
Lancement de FAIRE 2018 DESIGN URBAIN

31 mai 2018
Date limite de remise des projets sur la plateforme faireparis.com

Juin 2018
Analyse des projets

Eté 2018
Proclamation des projets lauréats

MATINEE DE LANCEMENT
Mercredi 11 avril 2018 de 9h à 12h au Pavillon de l’Arsenal
Matinée animée par Jean-Louis Frechin, fondateur Nodesign

Inscription à la matinée de lancement !

9h00 – LANCEMENT DE FAIRE 2018 DESIGN URBAIN 

Alexandre Labasse, Directeur général du Pavillon de l’Arsenal

Jean-Louis Missika, Adjoint à la Maire de Paris chargé de l’Urbanisme, de l’architecture, des projets du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité

Frédéric Hocquart, 
Adjoint à la Maire de Paris chargé de la vie nocturne et de l’économie culturelle (en charge des métiers d’art, de la mode, du design et des commerces culturels)

Marianne Louradour, 
Directrice régionale Ile-de-France de la Caisse des Dépôts

Edith Lalliard, Directrice du Département Mécénat et Partenariats, Groupe Caisse des Dépôts

Pierre Jalady, 
Directeur général de MINI France

10h00 – 12h00  MEET-UP
Espaces thématiques autour des grands enjeux et défis des métropoles : solidarité, bienveillance, place du sport ou des plus jeunes, questions de mobilité et de sécurité, engagement climatiques et énergétiques, gestion des flux, des déchets, problématiques de chaleur, de sécheresse ou de crue, résilience, mutations technologiques … Rencontrez et échangez entre designers, architectes, start-up, industriels, collectifs, makers, … !

Edition 2017 : Pont trampoline gonflable Atelier Zündel Cristea
Edition 2017 : Le hall contributif, proposé par l’équipe MAJMA, Martin Jaubert & Antoine Maitre, MNAi et Maya Nemeta, entend faire vivre les espaces non exploités comme les entrées d’immeubles.
Edition 2017 : Axel de Stampa, Romain De Santis et Sophie Picoty ont imaginé une mini-base nautique, flottante et mobile, doublée d’une station écologique dépolluante. Le canal Saint-Martin pourrait accueillir la structure en été 2018.
Edition 2017 : Frédéric Leyre, Clément Carrière et Nicolas Didier proposent de végétaliser les échafaudages pour compenser les désagréments visuels et sonores des grands chantiers et lutter contre les îlots de chaleur.

 

Pour plus d’informations rendez-vous sur le site ici !

FAIRE désigne 25 projets lauréats

L’appel à projets FAIRE, organisé par le Pavillon de l’Arsenal et soutenu par la mairie de Paris, a désigné 25 lauréats parmi 243 projets reçus. L’objectif est désormais de voir se concrétiser ses projets parfois atypiques.

 

Après Matière Grise, Terre de Paris, Haussmann modèle de ville, trois expositions qui questionnent des méthodes et invitent à les repenser ; après Réinventer Paris, puis le déploiement de l’appel à projet à l’échelle métropolitaine avec Inventons la métropole du Grand Paris ; FAIRE se situe dans la même lignée, incitant à l’expérimentation et à la recherche appliquée, quitte à passer outre les règles de la commande classique. Lancé en janvier 2017, FAIRE – Fabrique Architecture Innovante Recherche – se pose comme le premier « accélérateur urbain », organisé par le Pavillon de l’Arsenal et soutenu par la mairie de Paris. Une idée née du constat qu’il n’y avait pas d’incubateur dans le domaine de l’architecture.

ilot-vert-demonstrateur-flottant-ecologique-romain-de-santis-axel-de-stampa-sophie-picoty-faire-arsenal
Îlot vert, Démonstrateur flottant écologique Romain de Santis, Axel de Stampa, Sophie Picoty
magasin-general-frederic-leyre-clement-carriere-nicolas-didier-echaffaudage-vegetal-faire-arsenal
Dispositif de compensation écologique des grands chantiers par la végétalisation des structures techniques de travaux Magasin général, Frédéric Leyre, Clément Carrière & Nicolas Didier

Alors que le secteur est traversé d’innombrables mutations, « l’investissement dans la recherche et le développement reste faible, et il est difficile pour un jeune architecte de réaliser sa première œuvre, l’enjeu primordial restant de trouver des locaux et du capital », explique Alexandre Labasse, Directeur général du Pavillon de l’Arsenal. Si l’institution avait pour idée d’accueillir à plein temps de jeunes architectes, elle a finalement préféré soutenir des projets, et accompagner le passage du dessin à la réalisation à échelle 1, avec des partenaires (partenariat, mentorat, financement, accès aux ressources …)

parallel-monuments-sebastien-martinez-barat-benjamin-lafore-florian-jomain-faire-arsenal
« Parallel Monuments » de la ville universelle à la ville des multitudes Sébastien Martinez-Barat, Benjamin Lafore & Florian Jomain
pont-trampoline-gonflable-zundel-cristea
Pont trampoline gonflable Atelier Zündel Cristea

Parmi 243 projets reçus, 57 ont été auditionnés en 7 min chacun, et 25 ont été désignés lauréats par un jury d’une cinquantaine de personnalités, présidé par Jean-Louis Missika, adjoint à la Maire de Paris. Architectes confirmés, comme Lacaton Vassal – dont on se demande s’ils ont vraiment besoin d’un incubateur pour mener à bien leur projet – ou étudiants, venants principalement des écoles parisiennes, ont su, à travers leur proposition, couvrir le spectre des mutations : microarchitectures, construction en pierre ou en terre crue, utilisation de la Seine … mais encore « trop peu de projet sur les questions d’efficacité énergétique et de digitalisation », regrette Jean-Louis Missika, le secteur de la construction accusant un énorme retard dans ces domaines.

idddea-impression-3d-beton-xtreee-atelier-climatique-faire-arsenal
IDDDEA, Impression 3D béton / Expérimentations / Architecture XtreeE, Christian Pottgiesser Architectures possibles Atelier climatique
hall-contributif-mjama-martin-jaubert-antoine-maitre-mnai-maya-nemeta-faire-arsenal
Hall contributif MAJMA, Martin Jaubert & Antoine Maître, MNAi, Maya Nemeta

Si certains projets fou font sourire, comme un pont trampoline flottant sur la Seine, d’autres, tout aussi extravagant, cherchent à concrétiser certain dispositif, comme la végétalisation des échafaudages. Le domaine des matériaux fut riche en idée, avec des propositions jamais vues comme des briques en T-shirt recyclé, d’autres espérées comme le béton en impression 3D, d’autres encore déjà plus expérimentées comme des prototypes en terre crue issue de déblais de chantier. Et dans le domaine des incongrus, quelques projets dont on a plus de mal à cerner l’intérêt comme un atelier nomade pour Carton Plein, ou Véloptimo, proposant de partager des vélos de particulier à particulier, dont le succès ne promet pas d’être celui de Velib.

La question restant étant : qu’est-ce-qui se fera et a-t-on vraiment besoin de tout ça en premier lieu ?

Amélie Luquain

Liste des 25 projets lauréats

Pavillon gonflable dynamique
Félix Chameroy, Clara Chotil, Alexandre Atamian, Léo Demont,
Maud Lévy, Laura Mrosla
Sous la direction de Nicolas Leduc, Franck Minnaërt

Fab’Brick
Fabrication de briques en t-shirt
Clarisse Merlet

IDDDEA, Impression 3D béton / Expérimentations / Architecture
XtreeE, Christian Pottgiesser Architectures possibles
Atelier climatique

Zero Energy Furniture
Mobilier à changement de phase pour économies d’énergie et amélioration du confort dans les bâtiments de la Ville de Paris
Raphaël Ménard & Jean-Sébastien Lagrange

Pont trampoline gonflable
Atelier Zündel Cristea

Frichkit
Un atelier nomade pour Carton Plein
Atelier A+1, Cézar Bazin, Octave Giaume, Inès Winckler
Carton Plein, Do Huynh

Architecture et Biodiversité – Penser un nouvel écosystème urbain
Chartier Dalix

Dispositif de compensation écologique des grands chantiers par la végétalisation des structures techniques de travaux
Magasin général, Frédéric Leyre, Clément Carrière & Nicolas Didier

Piscine écologique flottante
BASE, Clément Willemin, Pauline Renaud, Ulysse Blau, Kieu Mai Truong

Îlot vert, Démonstrateur flottant écologique
Romain de Santis, Axel de Stampa, Sophie Picoty

Un prototype en terre crue issue de déblais de chantier
Bellastock, CRAterre, Palabres

Un trésor de réemploi
Stratégies architecturales et programmatiques de réutilisation des verres cintrés de la « chenille » du Centre Pompidou
169-architecture

La pierre, ressource actuelle pour le territoire de la Métropole
Barrault & Pressacco

Le Pari de la Pierre, Réalisation d’un pavillon expérimental en pierre de taille
Collectif Pierre

Véloptimo
Un système de vélo partagés & recyclés entre particuliers, sur mesure
Acturba, Julien Langé & Marie Chabrol

2 pièces
GRAU, Susanne Eliasson & Anthony Jammes

Hall contributif
MAJMA, Martin Jaubert & Antoine Maître, MNAi, Maya Nemeta

HOMY : Homes for the Odyssey of Metropolitan Youngsters
Concevoir un nouvel habitat pour le Grand Paris
Bond society / Re:bond, Pierre Antczak, Christelle Gautreau & Stéphanie Morio

Une tour des sports
NP2F et UCPA

Wagon-mouche
Aménagement d’un wagon de la ligne 6
S’il te plait Group

L’arbre sous l’eau
Une installation pour arbre, sonomètre et système d’arrosage. Un arbre, une sculpture
urbaine, une fontaine
Antoine et Clément Bertin

Atelier mobilier en co-création
KOZ, Christophe Ouhayoun & Nicolas Ziesel

« Parallel Monuments »
de la ville universelle à la ville des multitudes
Sébastien Martinez-Barat, Benjamin Lafore & Florian Jomain

IUDo – Un nouveau modèle pour faire la ville de demain
Benjamin Aubry, Erwan Bonduelle & Yves Lesteven

Actualiser Paris
Frédéric Druot, Anne Lacaton & Jean-Philippe Vassal