L’envolée du musée national estonien par DGT

L’envolée du musée national estonien par DGT

Jeudi 29 septembre 2016, l’agence DGT. Dorell.Ghotmeh.Tane / Architects a inauguré le musée national estonien, situé à Tartu, deuxième ville du pays. Une belle façon de fêter les 10 ans de l’agence parisienne, que l’Italo-israélien, Dan Dorell, la Franco-libanaise, Lina Ghotmeh et le Japonais, Tsuyoshi Tane ont fondé après avoir été désigné lauréat du concours pour la conception de ce musée. Les architectes ont su judicieusement défier les instructions officielles en plaçant le musée sur une ancienne piste militaire d’atterrissage soviétique, symbolisant l’envol de l’Estonie indépendante depuis 1991 après des siècles d’occupation diverses. Une audace saluée par le grand prix Afex 2016, qui récompense les architectes français construisant à l’export* et le prix Dejean de l’Académie d’architecture pour l’ensemble des recherches et travaux de l’agence. Reportage en images. AL.

[masterslider id= »111″]

 

[masterslider id= »112″]

 

 

DGT (DORELL GHOTMEH TANE ARCHITECTES) – Musée National Estonien, Tartu, Estonie from AFEX on Vimeo.

 

*L’Afex fêtera ses 20 ans à la Galerie d’Orléans du Palais Royal, mardi 18 octobre, au travers de l’exposition ‘Ailleurs / Outwards’ dont DGT a élaboré la scénographie.

Courtesy DGT

Grand Prix Afex pour le Musée national estonien

Le Grand Prix Afex 2016 pour le Musée national estonien sera remis à l’agence DGT (Dorell. Ghotmeh. Tane/Architectes) lors des journées d’ouverture de la 15e Exposition internationale d’architecture – la Biennale di Venezia

PrixAfex_DGT_Estonie_musée

Au cours du XXe siècle, l’Estonie a connu un « âge de l’éveil », se libérant des dominations de la Russie tsariste et soviétique. Rejoignant l’Union Européenne en 2004, elle a depuis lancé un programme de réforme économique et sociale. La création du Musée national estonien témoigne du désir de réveiller une identité nationale et une histoire culturelle. La proposition de DGT pour ce bâtiment de 34 000 m2, abritant une collection de 140 000 objets, a bousculé la demande du concours. Au lieu d’installer le musée sur le site proposé, DGT a choisi de se réapproprier une base militaire soviétique à proximité, présence physique d’une histoire douloureuse. La mise en œuvre sensible, matérialisée par l’envolée de la toiture, invite le visiteur à entrer au cœur du musée. Lieu de rassemblement et d’interaction, cet espace ouvert aux expositions et performances réconcilie les gens à un passé complexe.

PrixAfex_DGT_Estonie_musée

PrixAfex_DGT_Estonie_musée

PrixAfex_DGT_Estonie_musée

PrixAfex_DGT_Estonie_musée

PrixAfex_DGT_Estonie_musée

 

©Takuji Shimmura