Le château de Rentilly change de peau

Sur un site remarquable, l’agence Bona Lemercier, associée à l’artiste Xavier Veilhan et au scénographe Alexis Bertrand, habille le château de Rentilly de facettes miroitantes.

Reconstruit après guerre, le château de Rentilly a perdu de sa prestance. En vue de sa faible valeur architecturale, la Communauté d’agglomération de Marne et Gondoire et le Ministère de la Culture a décidé de sa reconversion en FRAC Ile de France pour accueillir les expositions d’art contemporain.

©Florian Kleinefenn©Florian Kleinefenn

Histoire, nature et allure futuriste se mêlent dans cette architecture atypique. Entouré d’un jardin à la française structuré de bassins et de fontaines d’un côté, et d’un parc à l’anglaise aux dunes ondulantes de l’autre, il est en total immersion paysagère. Sa nouvelle enveloppe réfléchit l’écrin de verdure qu’est le parc culturel de Rentilly. L’accès se fait par le sous-sol, seul vestige historique datant du XVIème siècle.

Il intègre les fonctions annexes du musée, tandis que l’intérieur du château est entièrement évidé pour accueillir les deux plateaux d’exposition. La peau en métal inox poli-miroir plissée reprend

les reliefs de la façade originale. Les formes du fronton et de la corniche sont conservées, ainsi que celles des balcons, accessoirisés d’un garde-corps transparent. Les multiples facettes permettent de distinguer les deux niveaux et l’emplacement des anciennes fenêtres. La toiture à quatre pans et cheminées devient une toiture terrasse accueillant un niveau d’exposition extérieur, et offrant un belvédère sur le parc et le paysage lointain.

Amélie Luquain

Photos : ©Florian Kleinefenn

[masterslider id= »41″]